AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Annexe I : Les Caraïbes au XVIIe siècle

 :: Embarquement immédiat :: Bienvenue dans les Caraïbes :: Annexes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 6 Avr - 23:24
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shady-waters.forumactif.org
Déesse des Mers
Date d'inscription : 16/03/2015
Messages : 173

Pour tout savoir


Contexte historique

Le Nouveau-Monde découvert à la fin du XVe siècle est rapidement sujet à des conflits entre les deux grandes puissances qui explorent le monde, l'Espagne et le Portugal. Un partage des terres découvertes est établi par le traité de Tordesillas en 1494.
Ce traité n’est évident pas reconnu par les autres puissances européennes (France, Angleterre, Pays-Bas) qui se voient refuser tout droit sur le Nouveau-Monde, mais la suprématie navale espagnole et portugaise ne leur permet aucune revendication à cette époque. Elles recourent donc à la piraterie et à la contrebande.

Les Antilles et les vastes terres américaines reviennent à l’Espagne qui s'installe sur ces nouveaux territoires alors occupés par des Amérindiens de différentes tribus. Mais les indigènes disparaissent rapidement, massacrés par les espagnols ou terrassés par les maladies européennes.
A partir du XVIIe siècle, les flottes française, britannique et néerlandaise sont suffisamment développées pour conquérir des territoires. Les îles des Caraïbes, initialement colonisées par les Espagnols, deviennent des colonies anglaises ou françaises, de même que certaines terres d’Amérique (Louisiane, Virginie, etc.).

Situation politique et religieuse

En 1671, la séparation du clergé, de la noblesse et des roturiers est plus que jamais d'actualité. La plupart des États sont encore des royaumes, voire des empires.

En Espagne, le roi Charles II, âgé de 10 ans, est sous la régence de sa mère, Marie-Anne d’Autriche. Le climat politique est tendu : difficultés financières, oppositions de nobles face aux ministres choisies par la Reine Régente, guerres en Europe…
Le Royaume de France est dirigé depuis 10 ans par Louis XIV, le Roi-Soleil. L'empire colonial français s'étend peu à peu dans le monde entier.
L’Angleterre est quant à elle en pleine Restauration monarchique. Le désastreux règne de Charles Ier a débouché sur une guerre civile et l’instauration d’une république en 1653. Finalement Charles II, fils de Charles Ier, est rappelé sur le trône en 1660. A cette époque, le Royaume d’Angleterre est constitué par l’Angleterre et le Pays de Galles. L’Irlande et l’Écosse luttent pour maintenir leur autonomie.

La religion majoritaire en Europe reste le catholicisme, représenté par le pape Clément X, élu en 1670. Des missions catholiques sont envoyées dans le Nouveau-Monde ; beaucoup d'entre elles sont confiées aux Jésuites. Mais le protestantisme prend de l’ampleur et la colonisation des Amériques offre un asile à ceux qui fuient l’intolérance religieuse.

Esclavagisme

C’est le début du commerce triangulaire. Le Portugal, la France, l’Angleterre et les Hollandais sont les plus impliqués. L’Espagne en revanche ne pratique pas la traite des Noirs car le traité de Tordesillas lui bloque l’accès à l’Afrique. Les espagnols doivent acheter leurs esclaves aux autres puissances européennes.
Les esclaves sont employés dans les colonies des Caraïbes pour cultiver canne à sucre, tabac, café et cacao. Certains sont également enrôlés sur des bateaux pour grossir l’équipage. Mais en 1671, les esclaves sont encore très peu nombreux et certains maîtres ne possèdent qu’un seul esclave. L’importation des esclaves africains prendra de l’essor à partir de 1672.

Habitudes de vie

Au XVIIe siècle, l'alimentation de base est le pain et la soupe à base de pois, carottes et navets. Dans les assiettes se trouvent aussi fruits et légumes, lait, œufs, fromage et très occasionnellement de la viande (porc, bœuf, gibier mais la chasse est réservée aux nobles). La pomme de terre commence juste à être cultivée.
Aux Antilles, on peut ajouter à ce menu le maïs, cultivé dans le Nouveau-Monde, et bien sûr les poissons, crustacés et coquillages. Le sucre de canne est une révolution (avant lui, la seule source de sucre était le miel).

Pendant ce siècle, les connaissances médicales avancent à grands pas avec la découverte de la circulation du sang qui remet en cause la théorie des humeurs d’Hippocrate, et l’invention du microscope qui permet d’observer microbes, globules rouges et cellules. Mais la thérapeutique évolue très peu ; le lavement et la saignée restent les premières méthodes de soins. Les maladies de l’époque sont principalement infectieuses avec notamment les grandes épidémies de peste en Europe.


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ET UNE BOUTEILLE DE RHUM :: Embarquement immédiat :: Bienvenue dans les Caraïbes :: Annexes-
Sauter vers: