AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Don't mistake my kindness for weakness - Faye & Will

 :: Les Flots :: Mer des Caraïbes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 22 Jan - 5:35
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Pirate
Date d'inscription : 13/01/2017
Messages : 76
Avatar : Jake Gyllenhaal
Double compte : x

Non, William n'avait pas le cœur d'un pirate... Même s'il était d'un naturel plutôt joyeux et enthousiaste, après un massacre sanglant, il n'avait guère envie de faire la fête en admirant tous les trésors qui avaient été arrachés aux cadavres.
Bien sur, il avait participé à cette journée sordide, et donné lui aussi quelques coups et tranché la chaire... Parce qu'il n'avait pu faire autrement. Il avait retenu plusieurs fois sa lame, en espérant que ses victimes auraient un peu de merci, mais en vain : dans tous les cas, il n'y avait pour les adversaires du Neptune aucune pitié, et une mort brève était encore leur meilleure issue. C'était donc ce que le Butler s'était efforcé de leur donner durant toute la bataille qui avait suivie l'abordage.
Il avait observé du coin de l'œil, tourmenté, son frère qui se fondait parfaitement dans cette déferlante de violence, et semblait même s'y complaire d'une façon tout simplement sadique. Comme tous les autres, finalement.

    - Tu fais une drôle de tête mon gars, on dirait qu't'as vu un fantôme... L'apostropha un de ses nouveau compatriotes, alors qu'ils étaient tous là, entre pirates de bas étages, à compter leur fortune et célébrer leur victoire. T'veux qu'une fille te console, pour ton premier baptême du sang ?


Un rire gras sorti de sa bouche à cette interrogation, suivi par un esclaffement général, moqueur. Il n'y avait là rien d'une accusation, heureusement, car ils avaient du le voir, sur le pont du navire, jouer de ses armes tout autant qu'eux, avec autant de maitrise et de bravoure. Certes, il ne valait surement pas son ainé, le fameux capitaine, mais un spectateur avisé aurait pu reconnaître dans leurs mouvements la même technique, à la fois noble, et impitoyable. Inconsciemment, cette manière de vivre les affrontements, avec des gestes emprunte de réflexion et de méthode, et non à la façon désordonnée des rues, forçait le respect.
William tourna son regard sombre vers les filles - car il y en avait, dans cet équipage hétérogène par la forme, mais animé de la même passion pour le carnage. L'une ou l'autre n'étaient pas de celles qui, apprêté de rubans et de froufrous, portaient malheur en mer... Quoiqu'elles ne portaient pas non plus chance à ceux qui croisaient leurs fers.

    - Tu d'vrais pas parler pour elles car elles ont pas l'air du genre à se laisser dicter leur conduite... Moi j'préfère ranger mon butin pour de vrais jupons, répondit le faux corsaire, en tapant sur sa bourse bien remplie désormais.


Le brun n'avait aucune intention de dépenser la moindre pièce pour une femme, mais il avait bien compris que les codes de la communauté dont il faisait partie désormais incluait de ne penser qu'au sexe, à la boisson, et à la bagarre (dans cet ordre ou un autre).
Il se leva discrètement une fois que chacun fut reparti dans ses discussions, et se dirigea vers l'avant du bateau, sans même relever la lueur froide dans les yeux de Faye, quand il passa à côté d'elle... Etait-il vexée qu'il n'envisage pas de se la faire, comme le reste de l'affreuse troupe ? Il y avait surement plus que ça...

Il s'appuya contre le bord, et contempla les flots, avec les grognements de ses camarades en fond sonore, assez loin pour qu'ils ne dérangent plus le bruit des vagues sous leurs pieds.
Alors qu'il se livrait à ses pensées, plus ou moins profondes, un scintillement près d'un tonneau, sur sa droite, attira son attention... Il se baissa, et ramassa un pendentif étrange, un or gravé d'un animal à carapace... Un symbole qu'il avait déjà vu autour du cou de quelqu'un, mais de qui ?
Alors qu'il l'examinait, le son d'une respiration faible le surprit, et il leva le visage vers la Read, qui le fixait d'un air suspicieux.

    - C'est pas c'que tu crois... Commença-t-il calmement, en sachant parfaitement que vu la mentalité de son espèce, le vol était la première théorie qui lui viendrait à l'esprit.




Say you'll remember me... And let it be you and me against the world again, Brother.

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ET UNE BOUTEILLE DE RHUM :: Les Flots :: Mer des Caraïbes-
Sauter vers: