AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Being a true pirate [PV William]

 :: Les Îles :: Port-Royal :: Auberge Le Grand Large Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 18 Jan - 10:57
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://mrs-queen.forumactif.com/
Pirate
Date d'inscription : 15/01/2017
Messages : 25
Age : 25
Avatar : Shailene Woodley

Being a true pirate

PV. William









Le lys noir avait posé ses amarres depuis quelques jours à Port Royal. Lorsqu’on observait le port, on pouvait facilement remarquer qu’il n’était pas le seul à étendre son drapeau noir et d’autres pirates jouissaient également d’une arrivée sur Terre.
Tahos était sorti parmi les premiers hommes. Il n’aimait pas être laissé pour compte et surtout n’aimait pas attirer les regards. La plupart des hommes de l’équipage avaient décidé d’aller s’amuser avec quelques prostituées, Tahos n’en avaient pas envie aujourd’hui. Après s’être baladé dans la ville afin de dégourdir ses jambes et de reprendre l’habitude de marcher sur la terre ferme, il était allé à un lac afin de baigner et surtout se laver. C’était une habitude dangereuse qu’il avait de prendre un bain dès qu’il arrivait sur terre mais il y tenait et faisait attention.



Il tarda tant bien que mal dans la campagne de Port Royal et il ne revint au village que lorsque la nuit tombait. Là, il trouva une taverne où il allait très certainement passer la fin de sa soirée avant de trouver un abri pour la nuit. Non, Tahos ne dormait pas au bateau lorsqu’ils étaient sur terre, le jeune homme était avant tout un homme de la Terre.
Assis, il regardait son verre de rhum un peu rêveur. La soirée avançait et les premiers hommes commençaient à être bourrés. Le pirate n’avait bu que peu comme à son habitude, il avait trop peur de se trahir si l’alcool coulait à flots dans ses veines. Déjà qu’après quelques verres son taux d’hormones était au plus haut…
Il ne fut pas étonné lorsqu’un homme arriva à sa table, complètement éméché, prêt à en découdre avec le jeune homme.

« Alors comme ça c’est toi le conteur d’histoire. Hummm tu m’as plus l’air d’être une nana qu’un vrai pirate. »

Tout d’abord la surprise prit les prunelles de l’homme qui n’avait pas redressé la tête. Alors comme ça, sa réputation de conteur d’histoires l’avait précédé ? A vrai dire cela l’étonnait à peine : les pirates aimaient parler. Beaucoup trop parler. Mais il devait remettre sa virilité au-devant de la scène : cet inconnu avait lancé de sérieuses accusations.

« Je serais toi, je m’en irais tout de suite avant que je ne perde mon calme et que je tranche ta petite gorge.
-Oouuh la demoiselle s’est réveillée ! »


Lorsque le jeune homme leva les yeux, ces derniers lançaient des éclairs et il n’y avait plus que de la haine dans ses prunelles. Il se redressa et empoigna l’inconnu par le col avant de le tirer vers lui et le faire basculer sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Jan - 6:46
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Pirate
Date d'inscription : 13/01/2017
Messages : 76
Avatar : Jake Gyllenhaal
Double compte : x

Avant de partir à la recherche de son frère, William n'avait jamais été un habitué des tavernes... Sa mère l'avait élevé loin de ce genre de tentations, et avait pris soin de lui fournir une éducation suffisante pour qu'il n'en éprouve jamais le besoin. Cependant, depuis qu'il s'était libéré de cette emprise maternelle, le jeune homme avait découvrait petit à petit un monde dans lequel il était très facile de s'infiltrer, et d'apprécier - dans la mesure où il possédait suffisamment d'argent pour ne pas se restreindre trop dans ce mode de vie.
Il fallait bien avouer également que le Butler - de son nouveau nom - présentait plutôt bien, et s'adaptait à son environnement avec un charisme naturel et désarmant. Il était à l'aise au milieu des nobles comme des racailles des bas-fonds, et profitait de cette influence sans y accorder le moindre effort.

    - Je crois que t'as descendu assez de verres Littl'Jim, se moqua le brun, en observant son compagnon du moment qui vidait son alcool pour la dixième fois de la soirée. Belle va être encore déçue, ajouta-t-il en faisant un clin d'œil à la prostituée qui roucoulait sur ses genoux, et le dévorait des yeux plus que celui duquel elle était sensée s'occuper.


Elle lui sourit d'ailleurs d'un air entendu, avant de quitter sa place pour se diriger vers les escaliers, où qui la voudrait la suivrait... Et le petit Jim ne semblait pas capable d'un tel exploit pour le moment.
William lui fit un signe du menton indiquant poliment que la proposition ne l'intéressait pas non plus... Ce fut donc un barbu, à la mine patibulaire, qui saisit l'opportunité, en faisant claquer quelques pièces sur le bois de sa table, pour montrer qu'il avait de quoi payer ses consommations de toutes sortes.

    - R'garde c'gamin là-bas... C'est l'vin qui m'tourne ou c'est-y qu'on dirait une pucelle ? Marmonna l'ivrogne, en désignant de sa choppe un jeune pirate assis dans un coin.
    - C'est un conteur d'histoire, répondit la serveuse en resservant William, lui planta son décolleté généreux dans le nez en se penchant, amusée visiblement par l'état de ses clients.


Le Butler allait en demander plus, par simple curiosité, et parce que n'importe quel rapporteur de ragots pouvait l'aider, quand son ami le devança, et alla directement à la rencontre de l'inconnu. En quelques secondes, la situation avait pris un nouveau tour, et toute la salle s'était retourné vers eux, pour assister avidement à ce qu'ils pensaient pouvoir se transformer en bagarre générale.
Déjà, certains poings se serraient et une lueur meurtrière brillait dans les prunelles rendues floues par la boisson... Dans ce genre d'établissement, les soirées n'étaient bonnes que si quelques tables se brisaient sous les coups.

    - On s'calme matelot, intervint promptement Will en voyant l'altercation virer à quelque chose de plus violent que des mots. Disant cela, il posa lui-même sa main sur l'épaule du garçon, avec assez de poigne pour signifier "je viens en paix pour te convaincre de le lâcher", mais aussi "si tu insistes, j'ai assez de force pour broyer tes os et t'y obliger". La meilleure façon d'défendre sa virilité est pas forcément celle-là gamin... A moins qu't'ai tes propres doutes et b'soin de te l'prouver à toi... Mais les paroles d'un ivrogne ne valent pas d'être ainsi relevées.


Il avait beau essayer d'utiliser un vocabulaire compréhensible par tous, ses origines le poussaient parfois à utiliser des tournures et un accent qui aurait pu trahir ses origines. Dans tous les cas, pour ce qui était du problème en cours, il affirma ses arguments avec un sourire sympathique, qui témoignait de sa bonne foi. Lui, dans ce contexte, accusé à tord d'être une femme, ce serait surement esclaffé jusqu'à ce que son détracteur fasse de même devant sa bétise.



Say you'll remember me... And let it be you and me against the world again, Brother.

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Jan - 23:06
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://mrs-queen.forumactif.com/
Pirate
Date d'inscription : 15/01/2017
Messages : 25
Age : 25
Avatar : Shailene Woodley

Being a true pirate

PV. William









Une main se posa sur son épaule et il tourna subitement la tête, un peu étonné du contact. Et oui, il n’avait pas fait attention à ses arrières comme on le lui avait souvent dit de faire. Il inspira profondément, un peu énervé contre lui-même de n’avoir pas vu cette « attaque » venir par derrière. Il aurait dû. Il aurait pu.
Ses yeux scrutèrent la salle qui était bondée de monde. Quelques têtes du Lys Noir ressortirent mais c’était surtout la tension que Tahos pouvait palper. Tous n’attendaient que le premier coup pour pouvoir se jeter comme des sauvages sur tout ce qui bougeait.

Le jeune homme n’était pas forcément friand des bagarres. Premièrement parce qu’avec sa condition physique, se battre était plus compliqué que pour les hommes, les vrais. Mais aussi parce que se battre signifiaient des mains sur lui, des mains pouvaient en apprendre un peu plus sur le vrai sexe du jeune homme.
Heureusement pour lui, le « camarade » du pauvre pirate qui était venu lui chercher des noises, ne semblait pas non plus enclin pour une bagarre générale comme pouvait témoigner son discours.

« On s'calme matelot ? La meilleure façon d'défendre sa virilité n’est pas forcément celle-là gamin... A moins qu't'ai tes propres doutes et b'soin de te l'prouver à toi... Mais les paroles d'un ivrogne ne valent pas d'être ainsi relevées. »

La pique le toucha en pleine cœur. En effet, il s’était lancé dans une bagarre alors qu’en temps habituel il se serait contenté de rester dans sa bulle et aurait ignoré les bavardages d’un homme tel que lui. Tahos avait trop bu. Bien trop bu.
Il relâcha le jeune homme, le jetant de l’autre côté de la table et se retourna vers l’homme qui lui avait évité une bagarre et de la disgrâce au passage. La main posée sur son poignard, il le regarda.

« T’es qui toi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Fév - 18:54
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Pirate
Date d'inscription : 13/01/2017
Messages : 76
Avatar : Jake Gyllenhaal
Double compte : x
Décidément, le jeune avait l'air... Virulent. Enfin, prêt à se battre, pour tout et n'importe quoi, en quelques sortes. William soupira, en observant ses pupilles légèrement trop dilatées. L'alcool, bien sur. Le Butler n'était certainement pas un modèle de tenue dans les tavernes, et il se laissait lui-même souvent aller un peu trop loin, jusqu'à vomir ses tripes plusieurs fois dans des endroits dont il n'avait que peu de souvenirs le lendemain... Il ne se serait jamais donc permis de donner des conseils. Mais il regrettait de voir que ce comportement entrainait trop d'hommes dans la violence, quand lui était le contraire : il se mettait à rire de tout et de rien, encore plus qu'en temps normal. Il avait l'air d'un idiot en quelque sorte... Mais mieux valait être un imbécile qu'un mort.

    - Quelqu'un qui vient en paix, répondit-il d'une voix très calme, sérieuse malgré son sourire amical. Le garçon avait toujours la main posée sur son poignard, et William n'avait aucune envie de se faire planter pour avoir voulu l'empêcher de l'être. Il fixa avec insistance son regard sur l'arme de l'inconnu, pour lui faire comprendre qu'il attendait de lui un peu moins d'agressivité. Will Butler, ajouta-t-il donc à cela, pour se présenter, en retournant vers son ami, pour l'aider à se relever.


Même Jim semblait abasourdi par la situation, et ne comprenait pas trop ce qui lui était arrivé - un autre pouvoir de l'alcool... Il remercia William et tituba jusqu'à une chaise, où il s'écroula avant de hurler pour avoir un autre verre.
Ici, les serveuses, tant qu'elles étaient payées, servaient jusqu'à ce que leur client ne tienne plus debout, ou pire. Les pièces étaient la seule limite qu'elles s'imposaient, et que leur patron connaissait, pour les récompenser de leur bonne volonté à suivre cette règle.

    - Alors qu'est-ce qui t'met d'si mauvaise humeur ? Demanda William, en prenant une chaise à son tour, pour s'installer à la table du jeune homme. C'était ainsi aussi que ce faisaient les rencontres dans le monde de la piraterie : on se tape dessus, on boit pour soigner les blessures, on pille quelqu'un ensemble, et un lien se crée pour la vie (en général très courte). Laisse moi t'payer un verre, pour laver l'attitude d'mon ami... Il a pas eu une journée facile lui non plus, faut pas lui en vouloir.


William était prêt à faire conversation, et à savoir ce qui se cachait sous toute cette agressivité, légèrement exagéré pour la gravité de l'insulte... Et puis venir boire tout seul n'était pas spécialement courant à cet âge. Il y avait une histoire là-dessous, et pour une fois, William avait envie d'être curieux.



Say you'll remember me... And let it be you and me against the world again, Brother.

(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ET UNE BOUTEILLE DE RHUM :: Les Îles :: Port-Royal :: Auberge Le Grand Large-
Sauter vers: