AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ruby sur l'ongle

 :: Embarquement immédiat :: T'es nouveau moussaillon? :: Les validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 27 Déc - 19:46
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 60
Avatar : Gabriella Wilde
Ruby Prudence, Bron, Murray

25 ANS

21 DÉCEMBRE 1645

LONDRES

ÉPOUSE À PLEIN TEMPS

MARIÉE

HÉTÉROSEXUELLE

CACHET ROYAL

FT. GABRIELLA WILDE

© FASSYLOVER
Salut toi
PSEUDO : Coatlicue.
ÂGE : 22 ans.
COMMENT AS-TU TROUVE LE FORUM ? Lors de sa première version.
DERNIER MOT : Je suis de retour !
Caractère
Aimante, amatrice d'art, arrogante, audacieuse, bavarde, charismatique, confiante, coquette, courtoise, cultivée, digne, distinguée, douce, émotive, enthousiaste, expansive, fière, fidèle, fougueuse, franche, gourmande, honnête, impliquée, impulsive, intelligente, jalouse, joueuse, malicieuse, passionnée, réaliste, réfléchie, romantique, spontanée, taquine, tendre et têtue.

Si un jour tu te retrouves devant un gars en train de se faire agresser par deux hommes, que fais-tu ?
Permettez-moi avant toute chose de vous reprendre, le terme "gars" n'est très certainement pas le plus courtoie des mots qui vous ayez employé en ma présence, d'ailleurs, je me demande bien pour qui vous vous prenez à vous adresser à moi avec une telle familiarité. Toutefois, si, sous mes yeux, un malheureux venait à se faire attaquer, par deux hommes, un seul ou un millier je ferais un détour afin de ne pas passer à proximité de ces canailles et si, par chance pour ce pauvre homme, je croisais lors de ma fuite quelques hommes d'armes, je leur indiquerais l'incident.
Avez-vous déjà tué ?
Tuer ? Moi ? Vous n'y songez très certainement pas. Il me serait inconcevable... Seigneur. Quel imprudent vous pouvez être de seulement même supposer que je sois capable d'une telle abomination. Posez-vous d'aussi inconvenantes questions à tous ceux que vous venez à rencontrer ou trouvez-vous véritablement que je sois le genre de femme a avoir fait du crime son adage ?
Croyez-vous aux créatures surnaturelles ?
Je crains que vous n'ayez une imagination par trop débordante à moins que vous n'imaginiez pouvoir impressionner la faible femme que je suis par quelques histoires éveillant mon esprit fantaisiste. Vous devriez définitivement passez votre chemin, je doute que mon époux apprécie vos incinuations et je n'aimerais pas le voir rosser un si charmant visage.

Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Déc - 19:46
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 60
Avatar : Gabriella Wilde


© Fassylover

Il était une fois, un fringant officier anglais. Il avait la carrure, la grâce et la discipline nécessaires à se dessiner un avenir radieux dans le monde de la marine britannique. La vie semblait le combler de tous ses bienfaits lorsqu’il prit pour épouse une ravissante jeune femme. Mondaine, cultivée et intelligente, elle était pour lui la compagne idéale et leur bonheur n’aurait pu être plus grand quand ils comprirent qu’ils seraient bientôt parents. Toutefois, alors que l’enfant tant attendu poussait son premier cri, la belle dame, à la santé fragile, laissa échapper de ses lèvres un ultime souffle de vie. Dévasté de chagrin, l’homme prit la mer. Confiant à son oncle l'enfant après lui avoir donné le doux nom de Ruby.

Les escaliers résonnaient de ses pas précipités alors que les ses talons frappaient abruptement les marches. Mary leva les yeux vers l’étage, la vieille domestique, mère de lait de cette jeune femme se rappelait d’un temps où on l’entendait aussi courir dans les escaliers de la demeure londonienne qui l’avait vue grandir. En ce temps, ses rires égayait la bâtisse alors qu’elle courait en jouant avec sa fille. Ruby Bron avait passé de merveilleuses années dans cette maison. C’étaient ces murs qui avaient abrité les meilleurs de ses souvenirs. Pourtant en cette belle après-midi, tout venait de basculer. Elle était dans un salon mondain quand le mot lui était parvenu et c’était blême qu’elle avait quitté ses amis de la haute société bien éduquée pour regagner dans la plus grande hâte sa demeure. Son grand-oncle, son tuteur, l’homme qu’elle considérait comme son père était tombé.
On tombe lorsqu'on est enfant, souvent mais cela ne fait que nous rendre plus fort.  Or, on ne tombe plus de la même manière quand on est un bambin faisant ses premiers pas que lorsqu’on est un vieil homme. et Lord Edmond Bron n’était plus au meilleur de sa forme depuis un temps.

Ainsi donc, elle courait dans les escaliers en colimaçon, ses jupes se frippant dans un bruit de tissu froissé à chacun de ses pas qui la menaient vers la chambre où on avait fait porter l'éminent membre du parlement. Quand elle poussa la porte, elle se mordit légèrement la langue en se crispant. Une lumière légèrement tamisée filtrait des rideaux à demi clos et il régnait dans la pièce une ambiance si lugubre que la belle anglaise comprit aussitôt que l’homme allongé dans son lit était mort. Elle s’approcha courageusement, trop fière pour s’abandonner au chagrin, posant une main sur l’épaule de sa grand-tante qui, elle, se trouvait ébranlée par cette perte. Pourtant, malgré son port digne, ses yeux bleus s’étaient voilés de larmes et en prenant la main déjà froide de celui auquel elle devait tout, ses épaules se voûtèrent et ses genoux fléchirent.
Pour la première fois, la très digne Mademoiselle Bron pliait devant quelqu’un, quelque chose. Elle posa cette main fraîche contre son front en fermant les yeux, contrainte de s’incliner face à la mort.

L’enterrement fut une cérémonie sobre mais élogieuse qui rendit hommage au grand homme qu’avait été de son vivant Edmond Bron, chef de son parti politique, homme sage et diplomate qui avait un temps eu le grand privilège de servir le roi en tant que premier ministre quelques années plus tôt. Tous disait qu’ils le regretteraient, mais pourtant, pour Ruby, la nièce qu’il laissait comme orpheline, il ne faisait que leur faire de l’ombre et sa mort permettait sans aucun doute à certains de déjà satisfaire leur soif de pouvoir à l’insu de son chagrin et de celui de sa très chère tante Susie. Vêtue de noir, un voir couvrant son visage endeuillé, elle se montra pourtant à la hauteur de l’héritière que son oncle avait fait d’elle. En effet, avisé, Edmond avait calculé que la rente que continuerait de percevoir son épouse lui permettrait de garder la maison et de conserver son train de vie bien moins extravagant que celui mené par sa protégée qu’il avait élevée comme sa propre fille depuis qu’elle était née.
Ruby ne le savait pas encore mais elle serait sous peu l’un des meilleurs parti d’Angleterre. Toutefois, cette nouvelle ne lui fut que d’une maigre consolation lorsque, en fin de journée, le banquier familial vint les trouver dans le petit salon pour leur annoncer la nouvelle en même temps qu’il lui remit une lettre. Quel ne fut pas son trouble lorsqu’elle reconnue la plume ayant tracé délicatement les quatres lettres de son prénom. Elle défit le sceau qui tenait les deux pans de la feuille clos comme pour le conserver intact. Sa main trembla, elle regarda sa tante qui opina dans un pâle sourire, naturellement qu’elle était au courant, jamais son époux si attentionné ne lui aurait arraché sa presque fille sans son assentiment. La jeune femme se releva pour venir l’enlacer, tenant toujours la lettre dans sa main, elle lui manquerait de l’autre côté de l’océan.

La traversée avait semblé interminable à Ruby qui fut bien heureuse d’enfin arriver à bon port. Elle grimaça quand quelques effluves lui parvinrent mais ne dit rien. Un courrier avait dû la devancer, aussi son père devait être informé de son arrivée par le Sovereign of the Seas. Elle était un petit peu nerveuse. Se demandant à quoi pouvait bien ressembler l’homme qui l’avait abandonnée alors qu’elle n’était qu’un poupon. Prenant son courage à deux mains et surtout la main du capitaine qui vint lui la proposer, elle descendit à quai où ses effets étaient en train d’être déchargés eux-aussi.
Le capitaine était un homme d’âge mûr, qui s’était trouvé tout au long du voyage bien désarmé face à la langue vivace de la belle londonienne qui avait visiblement l’esprit aussi acéré qu’il gardait la lame de son sabre affutée et sa poudre au sec. Mais il était gentilhomme et connaissait bien son père, il n’était pas des hommes auxquels il voulait déplaire. Et ainsi donc il lui servit de guide sur le quai mais l’officier n’était point là. Ruby n’en fut pas plus surprise qu’attristée. Toutefois, aussi peu attentionné que puisse être son père, il avait confié la tâche de l’accueillir à un jeune de ses subalterne. A Londres, elle n’avait jamais compris le trouble de ses amies pour les fringants uniformes de la marine. Les hommes s’en paraient avec une telle hypocrisie alors qu’ils n’étaient que des lâches. Mais là, face à ce jeune homme, elle se sentait toute chose. Il y avait quelque chose de vrai dans son œil, son courage n’était pas déguisé et il n’aurait pas eu besoin de son bel habit pour en témoigner. Elle lui adressa un sourire, voilà bien meilleur accueil que celui d’un père inconnu pour lequel elle avait encore bien du ressentiment.

La dispute avait été violente. Comme toute celles qui depuis plusieurs semaine animaient les discussions entre le père et la fille. Aussi têtus l’un que l’autre, aucun ne voulait céder et ils étaient hélas trop inconnus pour que cela ne leur fasse une quelconque peine. Ces quelques mois avaient permis à la belle londonienne de prendre quelques couleurs, un bronzage discret qui flattait son teint à la perfection. Fusillant son géniteur du regard, elle insista à nouveau. Gabriel était bel homme, il n’avait peut-être pas la naissance qu’on pouvait attendre pour elle mais il avait le mérite de sa gloire personnel et il serait bientôt promu commodore, un rang qui suffirait tout à fait.
Toutefois, cela n’était pas de l’avis du père de cette dernière qui craignait d’être face à un coureur de dot assez malin pour avoir fait chavirer le cœur de sa proie. Il fallait dire qu’elle était ravissante, elle tenait cela de sa mère, il la revoyait tant en elle. Et c’était aussi sans doute la raison pour laquelle il voulait la garder rien que pour lui à présent qu’elle était là. Mais à force de dispute, la détermination de sa fille et l’amour qu’elle portait à ce jeune homme prometteur finir par le faire fléchir. Il céda à ce qu’il prenait pour un caprice, persuadé qu’elle le regretterait rapidement.

Il était une fois, un méritant officier écossais. Il avait la carrure, la grâce et la discipline nécessaires à se dessiner un avenir radieux dans le monde de la marine britannique. La vie semblait le combler de tous ses bienfaits lorsqu’il rencontra sur le quai, en une belle matinée d’automne, une ravissante jeune femme. Mondaine, cultivée et intelligente, elle était pour lui la compagne idéale et leur bonheur n’aurait pu être plus grand quand au terme de longues et animés discussions le père de cette dernière accepta de leur accorder sa bénédiction. Lorsqu’elle s’avança dans l’allée bordée de fleurs, plus belle que jamais, elle accepta de porter son nom mais à jamais, malgré la route qu’il leur restait à parcourir pour que je puisse écrire la formule “ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants”, elle garderait ce doux prénom qui lui allait si bien : Ruby.

Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Déc - 19:57
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Administratrice pirate
Date d'inscription : 16/03/2015
Messages : 320
Localisation : Tortuga
Age : 24
Avatar : Phoebe Tonkin
Double compte : /
Bienvenuuuuuuuuuuuuuuue I love you I love you I love you I love you Bonne continuation pour ta fiche !


Nous sommes de ceux qui ne renoncent pas, des chiens enragés, des teigneux, des acharnés. Nous sommes de ceux qui comptent bien devenir capables de tout encaisser. Nous sommes de ceux qui établissent des stratégies dans l'obscurité pour reprendre la main, jouer selon leurs propres règles et forcer le destin.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Déc - 19:59
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 60
Avatar : Gabriella Wilde
Merci beaucoup !
J'espère que ce nouveau personnage vous plaira !


Rouge Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Déc - 20:06
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Pirate
Date d'inscription : 03/12/2016
Messages : 73
Avatar : Karen David
Bienvenue parmi nous :D
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Déc - 20:07
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 60
Avatar : Gabriella Wilde
Merci ohlala


Rouge Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 27 Déc - 20:38
Invité
Invité
Invité
Bienvenue ou devrais-je dire re-bienvenue! hihi

Bonne continuation pour la suite de ta fiche et si tu as des questions, n'hésite pas^^
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Déc - 20:40
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 60
Avatar : Gabriella Wilde
Merci à toi aussi Elianor !


Rouge Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Déc - 20:54
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Médecin du Peuple
Date d'inscription : 21/12/2016
Messages : 67
Age : 26
Avatar : Tom Mison
Double compte : /
Bienvenue parmi nous ! *s'incline* hello wah


Docteur Blackwood
" A votre service. "
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Déc - 21:00
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 60
Avatar : Gabriella Wilde
Merci beaucoup ! ^^

Tom Mison : Je meeeeeuuurrs... bave


Rouge Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Déc - 21:03
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Médecin du Peuple
Date d'inscription : 21/12/2016
Messages : 67
Age : 26
Avatar : Tom Mison
Double compte : /
Hehe je te rend le compliment hihi


Docteur Blackwood
" A votre service. "
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Déc - 21:06
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse
Date d'inscription : 27/12/2016
Messages : 60
Avatar : Gabriella Wilde
Navrée je suis une femme mariée mdr


Rouge Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 29 Déc - 21:13
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Administratrice pirate
Date d'inscription : 16/03/2015
Messages : 320
Localisation : Tortuga
Age : 24
Avatar : Phoebe Tonkin
Double compte : /

Bienvenue!

Oh, quel personnage dinguissime! Je suis complètement amoureuse de la personnalité de Ruby! Si douce et pleine de convenances! C'est parfait parfaiiiiiiiiiiiiit
Tu intègres le Cachet Royal.
Tu vas maintenant pouvoir recenser ton avatar dans le bottin !
A partir de maintenant tu vas aussi pouvoir te créer un cercle social et commencer ton histoire en créant ta fiche de liens (les rps seront dans le même post).
Tu vas aussi devoir demander ton rang à cet endroit! La description de chaque rang disponible est rédigée dans ce sujet. Si tu es sur un bateau, tu dois aussi choisir ton équipage. C'est important pour ton personnage!
Si tu es amené à être absent(e), tu pourras nous prévenir en postant un sujet dans cette partie.
Il peut arriver que tu te sentes un peu perdu(e), ou d'avoir besoin de quelqu'un come point de repère pour débuter. Un salon de parrainage à été créé exprès, pour cela il faudra te rendre ici!
Bon jeu !



Nous sommes de ceux qui ne renoncent pas, des chiens enragés, des teigneux, des acharnés. Nous sommes de ceux qui comptent bien devenir capables de tout encaisser. Nous sommes de ceux qui établissent des stratégies dans l'obscurité pour reprendre la main, jouer selon leurs propres règles et forcer le destin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ET UNE BOUTEILLE DE RHUM :: Embarquement immédiat :: T'es nouveau moussaillon? :: Les validés-
Sauter vers: