AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Yo ho, yo ho a pirates life for me

 :: Pas de quartiers :: Cimetière :: V.5 :: Présentation Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Ven 11 Nov - 22:48
Invité
Invité
Invité
Alice "La muette" Blackwater

   
27 ans

   
Un 28 juillet

   
à bord d'un navire

   
Quartier-Maître du Lys Noir

   
Plus ou moins en couple

   
Hétérosexuelle

   
Pirate

   
FT. Lily Collins

   
© Lily du Cheshire
Salut toi
PSEUDO: Lily du Cheshire
    ÂGE:  :29:
   COMMENT AS-TU TROUVE LE FORUM? J'ai été recrutée !
   DERNIER MOT? Mot
Caractère
De ce qu'on l'on peut encore dire d'Alice aujourd'hui, c'est qu'elle est tout comme son père. Sans pitié. Aucune. Elle ne fait pas dans la dentelle et inutile de lui demander de faire la cuisine ou la vaisselle, elle vous trancherait la gorge. C'est une femme, elle le sait, mais elle aurait du être un homme. Peu féminine et particulièrement vulgaire, si elle n'avait pas une voix fluette, on la prendrait probablement pour un homme. Pourtant, même si elle n'a rien de féminine elle porte quand même des boucle d'oreilles et des bagues mais ça reste grossier et masculin. En revanche, elle est fana de parfum et peut se vanter de sentir bon tout le temps. Surtout qu'elle, elle tourne à 3 bains par semaine, quid à priver l'équipage.

Avec son équipage, elle peut être compréhensive si elle en a envie mais c'est assez rare. Son aspect physique n'est pas vraiment effrayant mais son caractère peut l'être. Elle est dure et demande peut être trop parfois. Elle a la réputation de décoller la peau quand elle fouette. On la surnomme La Muette, pas parce qu'elle ne parle pas -c'est le contraire- mais parce que, depuis qu'elle pille et tue, elle a pris l'habitude d'arracher la langue de ses ennemis ou de ceux qu'elle n'aime pas.

   
Si un jour tu te retrouves devant un gars en train de se faire agresser par deux hommes, que fais-tu? Rien. Surtout pas si ce sont mes hommes à moi. Quoi que... Je bougerais si c'est l'un de mes hommes qui est agressé. Mais il a plutôt intérêt à se montrer fort à défendre son lard sinon, il regrettera d'avoir eu mon aide. Je suis pas Sainte Thérèse à aider mon prochain. Ici, c'est chacun pour sa pomme et croyez moi qu'on fait pas dans la dentelle quand on pille et on tue. Alors, un mec agressé de plus ou de moins, ça me laisse totalement indifférente. Je passerais mon chemin, tout simplement.
   As-tu déjà tué? Ahah. C'est une vraie question? Bien sur que j'ai déjà tué, j'en suis pas à mon premier coup d'essai. Mon père m'a appris comment viser et où frapper pour que ça fasse bien mal. Le sang a bercé mon enfance et je ne compte pas m'arrêter là. D'ailleurs, vous saviez que ma couleur préférée, c'est le rouge? Je porte un foulard rouge sang autour du cou.
   Crois-tu aux créatures surnaturelles? Non, quelle débilité franchement. Déjà, je n'ai pas réellement le temps de penser à ça. Franchement, des créatures surnaturelles? Qu'est ce qu'elle peuvent bien nous apporter? En dehors des sirènes, de la légende du Kraken, je ne crois pas que tout ça soit vrai, réel. Il faut avoir sacrément forcé sur le rhum et l'herbe pour croire à une stupidité de ce genre !

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ven 11 Nov - 22:53
Invité
Invité
Invité

   

   © Tumblr

   
La tempête faisait rage en haut mer. Le navire était balloté comme un vulgaire fétu de paille, peinant à tenir droite parmi les hautes vagues. À son bord, le Capitaine avait repris la barre pour tenter de tenir son navire à flot. Alice meuglait des ordres ici et là. « Remuez vous bande d'olibrius sans cervelle !!! » Elle repoussa un jeune garçon qui semblait paniqué. La jeune femme n'en avait strictement rien à faire qu'il soit apeuré par cette tempête. Dégageant une mèche qui était venue se coller contre son visage, ne pouvant plus lutter contre la pluie et le vent, la demoiselle traversa le pont jusqu'à la poupe. « Remuez vous !! » C'était à se demander comment une jeune demoiselle comme elle pouvait inspirer la peur parmi les hommes de l'équipage.

Alice est née à bord du navire d'une femme d'un nom inconnu. L'ont dit que sa mère est montée à bord du navire de Robert Blackwater sans que l'on ne s'en rende compte. Alors, par une nuit de tempête comme celle ci, la jeune femme mit au monde son enfant. Robert pensa d'abord à tuer le bébé mais, après tout, quel homme n'a jamais rêvé d'avoir un enfant ? Le bébé hurlait et gesticulait dans ses bras tandis que la femme, dans un dernier soupir, prononça le prénom de l'enfant. Alice. Alors, Robert décida d'en faire sa fille, malgré le mécontentement de l'équipage. Mais une fille née sur un navire ne pouvait pas porter malheur. Robert donna alors son nom de famille à Alice. Mais pas que. La jeune Alice grandit dans un monde remplit de violence et de sang. Entre pillage, abordage et descente dans les tavernes, Alice n'allait certainement pas être une de ses enfants de bonne famille.

En grandissant, la jeune fille est devenue peu à peu la femme sanguinaire que l'on connait désormais. Très jeune, elle a découvert la mort. Le droit de vie ou de mort sur une pauvre âme. Son goût pour la torture dépasse les légendes qui se sont tissées autour d'elle. Il ne fait pas bon d'être prisonnier de la jeune femme ni de la mettre en colère. L'on dit que ses coups de fouet détachent la chair des os et qu'elle aime l'asperger d'eau salée.

La tempête était enfin passée, le calme était revenue à bord du navire. Le Capitaine avait regagner ses quartiers sans un mot. Dans la cale des branles, un jeu s'était installée discrètement. Les pirates n'ayant point le droit de jouer aux jeux d'argent, ils misaient d'autres stupidités comme des fournitures, des armes, des femmes de bordel dont ils avaient l'habitude de visiter. C'était sans compter la visite d'Alice. La Quartier-Maitre ne se gêna pas pour prendre part au jeu. Ce qu'elle offrait ? Des coups de fouet au perdant ! Le malheureux qui se retrouva contre elle finit par ne gagner que dix coups de fouet. La jeune femme sourit, malicieuse. « Que l'on apporte le chat à neuf queues sur le champ ! Emmenez le là haut !! » Les hommes se pressèrent pour apporter seaux remplis et fouet. Lorsqu'elle empoigna le manche du fouet, on aurait presque dit qu'elle en tirait satisfaction. Et elle ne tarda pas à commencer à fouetter. Une fois. Deux fois. Cinq fois. Une voix tonna dans son dos. « Quartier-Maitre !!! J'ai à vous parler ! » Son geste suspendu dans les airs, la jeune femme pinça les lèvres de frustration. Le fouetté était bien chanceux que le capitaine l'interrompt.

Alice entra la tête basse dans la cabine, observant le Capitaine qui était déjà installé à son bureau. La jeune femme s'avança tout en l'observant, se faisant un brin plus détendue. Il soupira doucement alors qu'elle était près de lui, glissant une main sur son postérieur pour le caresser. « Tu ne devrais pas agir ainsi avec eux... » La jeune femme sourit doucement. « Il les avait gagné... » Le Capitaine se leva alors, la toisant de toute sa hauteur. Il l'observa avec attention. Quand était il tombé amoureux de cette enfant ? Enfant qu'elle n'était plus depuis longtemps. Il avait fait la promesse à Robert de veiller sur elle mais Robert ne devait pas penser que ça se passerait ainsi. Amoureux l'un de l'autre mais préférant se cacher aux yeux des autres pour éviter toute remarque. Le peu de personne qui y ont fait référence on perdu la vie. Doucement, il lui caressa la joue avant de se pencher pour l'embrasser. Il lui attrapa les fesses pour la coller contre lui, la plaquant contre le mur. Ce que les hommes prennent pour des remontrances ne sont que des moments d'intimité.

   
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ET UNE BOUTEILLE DE RHUM :: Pas de quartiers :: Cimetière :: V.5 :: Présentation-
Sauter vers: