AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

EMILE FLEURY

 :: Pas de quartiers :: Cimetière :: V.2 :: Divers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Jeu 26 Mar - 23:20
Invité
Invité
Invité


NOM: FLEURY. PRENOM(S): Emile Pierre. ÂGE: 35 ans. LIEU DE NAISSANCE: Saint-Malo. ETAT CIVIL: Célibataire. GROUPE: Cachet Royal. AVATAR: Toby Stephens.

Emile Fleury

Émile a toujours été très intelligent, puisque même privé d'école étant jeune, il a su apprendre à lire, écrire et compter sans aucune aide. La Marine a forgé bien d'autres qualités dont la rigueur et la diplomatie.  Pour beaucoup, la rigueur est un défaut et pourtant Émile a su en tirer toutes les qualités : son équipage est rodé et a donc gagné en rapidité et le navire est toujours au meilleur de sa forme. Diplomate, Emile saura toujours se sortir d'une affaire avec habilité et sans aucun mot plus haut que l'autre. Pour ce qui est du corsaire, grâce à sa jeunesse passée sur la mer, il est très bon navigateur. Il a un très bon sens de l'orientation et mène sa barque où il veut, même dans les lieux les plus dangereux. Enfin, toujours grâce à la Marine, Émile est un fin stratège et les abordages à ses côtés sont peu meurtriers et très peu perdants.
Émile est un homme froid. Il ne s'émeut pas facilement et reste très réservé. Découlant de cette réserve, son côté solitaire. Il n'aime pas se mêler à ses hommes ni même à la foule. Ces deux traits de caractère font que ses hommes ont l'impression qu’Émile se fiche d'eux, alors que ce n'est pas du tout le cas. Aussi bizarre que cela puisse paraitre, le Capitaine Fleury est impulsif. Grâce à son intelligence, ses pulsions sont souvent victorieuses mais, tout de même, chacun attend le moment où il échouera à cause de cette impulsivité. Émile est quelqu'un de taciturne. Il n'aime pas parler et n'aime pas faire de beau discours. Il ne tourne pas autour du pot et n'utilise jamais de mots inutilement. Enfin, et c'est là le pire défaut du Capitaine, il est têtu. Pire qu'une mule. Quand il a une idée en tête, impossible de le lui faire changer. Alors, quand elle est mauvaise... Seul lui peut décider d'en changer !

Si un jour tu te retrouves devant un gars en train de se faire agresser par deux hommes, que fais-tu? Je continue mon chemin. Il est même très probable que je n'ai pas vu l'agression, plongé dans mes pensées.
As-tu déjà tué? Oui. D'abord des poissons, puis des hommes, plus ou moins légalement.
Crois-tu aux créatures surnaturelles? Absolument pas. Les sirènes n'existent pas. Les seules choses en mer qui peuvent le tuer lui et ses hommes sont la guerre et... la mer.

PSEUDO: Alcida. ÂGE: 26 ans (la vieille !). COMMENT AS-TU TROUVE LE FORUM ? Sur Bazzart. DERNIER MOT ? A l'abordage !  :61:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Jeu 26 Mar - 23:20
Invité
Invité
Invité




Emile Fleury, né le 22 octobre 1636 à Saint-Malo, est l’aîné d'une famille de pêcheur de père en fils. Il a commencé à travailler avec son père très jeune et le métier et le poisson l'a tout de suite répugné. Le jeune Emile ne rêvait que de lecture, de mathématique et de géographie mais passait ses journées à vider le poissons et à partir en mer avec son père.

Ses jeunes années à passer ses journées en mer lui apprirent tout de fois à naviguer comme aucun autre de ses camarades de jeux. D'une intelligence rare pour le milieu d'où il vient, Emile a appris seul à lire, à écrire, grâce à la maigre bibliothèque que l'on offrait sa maison, et à compter, en regardant sa mère faire les comptes de la vente de poissons.

Âgé d'environ 16 ans, deux vies s'offrait à lui : pêcheur ou la marine. Il choisit la marine et s'engagea dans les bataille contre l'Espagne. Il grimpa les échelons de l'armée et finit capitaine. Malheureusement, les révoltes de La Fronde ont amené le Roi a cessé les activités de sa Marine.

Pour Emile, il était hors de question de retourner à Saint-Malo reprendre l'activité de pêcheur qu'il répugnait. Il décida d'aller voir dans les Caraïbes si l'herbe était plus verte. Avec ses économies, il acheta une plantation dans les Antilles françaises et commença le commerce de la canne à sucre et du rhum. Mais cette vie manquait de mer. Il se fit alors capitaine flibustier sur un bateau assez modeste, qu'il fit construire, mais qui avait la particularité d'être rapide.

Il reprit afin le large et son esprit était à nouveau en paix. Il fait quelques prises espagnoles et sa notoriété monte doucement du côté pirate mais aussi du côté royal. Il a été plusieurs approché par des pirates pour rejoindre des équipages mais a toujours refusé. En effet, Emile a beaucoup de défauts mais la cruauté n'en fait pas parti.

Quelques années se sont écoulées pendant lesquelles l'équipage d'Emile a gonflé ainsi que ses prises. Un jour de l'an 1667, il choisit le mauvais bateau et se retrouva prisonnier dans une prison française. L'écho de sa notoriété fit rapidement le tour et il fut convoqué par le gouverneur des Antilles françaises qui lui proposa un ultimatum qui émanait de Roi : la pendaison ou devenir corsaire. Bien qu'Emile avait tourné le dos à la Marine et n'avait plus envie d'une telle hiérarchie, il n'hésita pas longtemps.

A l'automne 1667, il commença donc a navigué sur son Victorieux, un ancien bateau de la Marine Française, avec son équipage et ses désormais très précieuses lettres de marques. Le seul document qu pourrait le sauver s'il devait un jour se retrouver à nouveau en prison. Après un certains temps à naviguer sous ce statut de corsaire, il avait remarqué que finalement être corsaire, c'était être un flibustier légal. Le seul inconvénient ? Ce foutu code de guerre... et le partage du butin avec la Couronne de France !

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ET UNE BOUTEILLE DE RHUM :: Pas de quartiers :: Cimetière :: V.2 :: Divers-
Sauter vers: