AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Nouvelle femme à bord ( Alice, Jenner, James)

 :: Pas de quartiers :: Cimetière :: V.4 :: RP's archivés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Jeu 12 Nov - 21:50
Invité
Invité
Invité

James & Jenny & Alice

Nouvelle femme à bord



Nous venions de prendre la mer. Je sentais le vent contre ma peau. Nous venions d’embarquer après un bon marchandage en ville. Nous avions eu quelques nouvelles recrues dont une femme que j’avais remarquée. Je ne savais pas vraiment qui c’était mais une chose était sur, il fallait que je la prévienne et que je sache comment cela allait se passer avec elle. En quoi elle était douée, ces prédilections, où il fallait qu’elle soit etc… J’avais demandé à Jenner de me la faire venir dans ma cabine. Cela faisait un moment que j’étais dans ma cabine et j’avais envoyé Jenner il y a environ dix minutes. Puis j’entendis qu’on toquait. Je les priais d’entrée. Je détaillais la jeune femme. Elle me faisait un peu pensée à Jenner, bien que cette dernière je la connaissais depuis un moment. Je pris une voix amicale pour dire :

- Prenez place je vous pris. Toi aussi Jenner si tu le souhaites.


Je les laissais s’assoir sur des fauteuils rouges et dorés. Ils avaient été fournis avec le navire et étaient très en adéquation avec la pièce rouge autour de nous. Je fixais la nouvelle recrue. Puis je lui demandais :

- Matelot, j’aimerai savoir ton nom et prénom. Ainsi que ta spécialité et si tu es au courant de qui nous sommes et ce que nous faisons.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ven 13 Nov - 21:59
Invité
Invité
Invité
⚓ « Welcome home, girl ! » ⚓





    C'était parti pour une nouvelle étape. Nous venions de quitter la ville après un bon marchandage. Il y avait beaucoup de bruit sur le navire, et il y avait beaucoup de choses à faire et à surveiller. C'était mon rôle ici. James comptait sur moi pour que tout se passe bien, pour qu'il n'y ait aucun problème entre les membres de l'équipage et que nos escapades se passaient le plus simplement et le plus efficacement possible. James était un très bon capitaine et depuis qu'il s'occupait de nous tous, il n'y avait pas encore eu de dégâts. Il avait toujours tout fait pour que tout aille bien, pour que tout le monde se sente bien, pour que nos aventures se mènent à bien. Alors nous étions en mer, en direction d'une nouvelle étape.

    Mais aujourd'hui, j'étais concentrée sur une nouvelle recrue. Une femme, en occurrence. Et c'était frappant parce que, jusqu'à présent, j'avais été la seule trace féminine sur le navire. Alors à notre arrivée en ville, James m'avait fait part que nous accueillons de nouveaux membres au sein de l'équipage. Il m'avait d'ailleurs demandé d'aller la voir et de l'amener à lui. Il fallait qu'il rencontre les nouveaux marins et surtout cette nouvelle femme. Elle devait savoir que ça n'était pas simple d'être entourée d'hommes à longueur de journée, surtout que certains sont vraiment très lourds par moment. J'étais donc contente qu'elle fasse partie de notre équipage, même si je ne la connaissais pas encore. J'avais hâte d'en savoir plus sur elle. J'espérais aussi que nous allions bien nous entendre. A deux, nous serons plus fortes et je savais que James respectait les femmes, plus que n'importe qui. Elle se sentirait bien parmi nous. Ce que j'aimais beaucoup ici, c'était que nous formions une sorte de famille, même si ce n'était pas facile tous les jours.

    Je faisais donc une dernière fois le tour du navire pour vérifier que tout se passait bien, après avoir laissé James dans sa cabine. Puis je m'approchais de la jeune femme. Elle était vraiment jolie et elle semblait être à l'aise à bord. Je lui souris à la belle brune, espérant que ma présence n'allait pas la déranger si l'angoisser.

    « Bienvenue à bord, matelot. Je suis Jenner. Je vais te demander de me suivre. Le Capt'n aimerait te voir. Mathurin, ce n'est rien de bien gênant, le Capt'n aimerait juste parler avec toi. »

    Je ne savais pas trop comment l'aborder, au final. Ça n'avait jamais été mon point fort, étant donné que je passais mon temps avec Josh depuis mes treize ans et James était mon seul ami. Je lui souris à nouveau, ne voulant pas paraître trop froide (je ne l'étais pas du tout) et je l'accompagnais jusqu'à la cabine de James. Là, il nous demanda à toutes les deux de nous installer et c'était le moment des interrogations, mais c'était pour son bien. J'étais curieuse de connaître notre nouvelle recrue.

    « Voilà, Capt'n, la recrue est là. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 16 Nov - 11:21
Invité
Invité
Invité



Nouvelle femme à bord

Alice - Jenner - James


“Elle flotte, elle hésite : en un mot, elle est femme.”Jean Racine

Cela faisait déjà un an que j'avais quitté les mers, mon père et tout ce qui me rappelait la perte de William. Marie Hélène ne voulait pas que je parte, mais cette chère marchande risquait sa vie depuis bien trop longtemps en me gardant chez elle. Et j'avais la nausée, ici sur la terre ferme. Ça devenait de plus en plus difficile de vivre dans un mensonge. Mon père avait raison, j'étais une fille de l'eau. Mon cœur était aussi serré que le bois d'un navire. Il fallait que je retourne à flot, il fallait que je respire de nouveau cet air salé. Et il était urgent que je quitte ce patelin, mon père était à ça de me retrouver, la rumeur avait grandit en ville, et bien que je restais discrète, telle une ombre depuis un an, Marie Hélène commençait à avoir peur pour elle et ses enfants.

Nos adieux furent déchirant, et de voir ses marmots me serrer la jambe pour ne pas que je parte, m'avait fait hésiter. Le ventre plein, le cœur lourd, les poches remplis d'or et le baluchon de soin sur les épaules, je quittais la maisonnée.

Il me fallait partir à la conquête d'une autre aventure. Trouver un nouvel équipage, et partir de cette vie qui ne me ressemblait pas. Alors que j'avançais discrètement dans l'ambiance alcoolisé du port, j’aperçus au loin, au fond, l'un des derniers bateaux, le Thunder Bolt qui embarquait. Pourquoi ce bateau ? Pourquoi je me pose cette question ? L'intuition était bonne chez les pirates, surtout chez moi. Je m'avançais alors, me faufilant entre les coups de coude, les cris, les flaques de vomis au sol. Après quelques mains au cul j'étais enfin sur le pont. Il était temps de me fondre dans l'équipage, peut être avaient-ils besoin d'un chirurgien à bord ?

L'angoisse me saisit d'un coup, quand le pont se leva, et que je sentie le bateau quitter le port. Pourquoi avais-je fait ça ? Il y a un an, jamais envie de quitter cette vie. Je m'étais dit plus de piraterie ? Plus d'ambiance brutale, plus de sang, plus de bateau, plus de mer. Plus de gens à recoudre, à soigner, à voir mourir. Plus de pertes.

C'était plus fort que moi, je ne connais que cette vie. Et j'avais le mal de terre. J'avais le mal de la vie elle même. J'avais envie de changer, d'être quelqu'un d'autre. Et surtout plus la fille du Capitaine Adams. Il me fallait changer de nom, d'identité. Je pouvais devenir Maria Alice, la chirurgienne. Je serais simplement Lili, le médecin du navire.

Alors que je méditais sur ce nouveau départ, une jeune femme s'approcha de moi. Je ne sais pas vraiment ce qui me surpris, que ce soit une femme, ou qu'elle soit aussi douce et avenante à mon encontre. Des femmes pirates j'en avais vu, mais jamais comme elle. Ses dents n'étaient même pas pourries par le manque de soin. Elle souriait. J'étais tendue, mais je décrocha un sourire en réponse à Jenner.

Le poids de l'angoisse ressentit au départ du bateau, se fit plus lourd lorsqu’elle me demanda de la suivre pour rencontrer le Capitaine. Déjà ? La prononciation même de mot, Capitaine, me faisait frémir. C'était comme si une demi-douzaine de crapules me ruaient de coups dans l'estomac. Je n'avais connu qu'un Commandant de navire et c'était mon père, il incarnait pour moi la violence, la peur et l'aversion. J'avais soudainement envie de sauter du bateau, il était encore temps, je voyais encore les terres au loin.

Pourquoi diable le Capitaine voulait-il me voir ? Pourquoi Jenner ne s'occupait-elle pas de mon recrutement elle même ? Quel genre de Commandant allais-je rencontrer. J'étais sur son bateau, et donc sous son autorité. Mais l'autorité et moi, ça faisait deux. J'avais passé une vie entière à défier mon père. Je respirais un bon coup, n'avais-je pas dit plus tôt que j'allais changé de vie, d'identité ? Pouvais-je faire un effort ? Et puis, elle venait de dire qu'il voulait juste discuter. Je haussais les épaules et redressais mon baluchon qui pesait de plus en plus, et rajoutait un poids à mon angoisse.

"Je vous suis !" Ma voix était haute et sûre d'elle, mais au fond de moi j'éclatais en morceau.

*Courage Lili ! Il veut juste parler !*

Il est drôlement jeune. Voilà quelles furent mes premières pensées quand mon regard se posa sur le Capitaine. Il semblait calme et sa voix qui m'entonna de m'assoir n'était pas menaçante. De toute façon, il ne pouvait pas savoir qui j'étais. Si ?

Non, trop jeune pour connaître mon père. J'avalais ma salive et m'installa là où il m'avait dit. Des fauteuils rouge et luxueux. Plus je regardais la pièce, plus j'avais l'impression de ne pas être sur un bateau pirate. Je ne mettais même pas renseigner sur le pavillon avant d'y foutre un pied. Bordel, on dirait un bateau de la marine anglaise. L'intuition pirate, tu parles... J'étais peut-être dans de beau draps.

Pourtant Jenner et cet homme - qui ne m'avait pas dit son nom - ne semblaient pas en être. Le doute s'installa en moi quelques secondes. Sur le pont, je n'avais vu aucun uniforme. Non c'était forcément un navire détourné, un navire piraté. Je me détendis un peu.

"Bonjour ! Je m'appelle Maria Alice Capitaine. Mais les gens m'appellent Lili."

Je souriais. Ma spécialité ? Voyons voir. J’ôtais mon sac des épaules et l'ouvrit. Je le retournais entièrement sur la table, déversant mes outils de soins. Depuis le temps que je soignais, j'avais de quoi. Et le matériel était toujours à la pointe des dernières trouvailles. Le matériel seul devait convaincre le Capitaine de me garder. Mais le voulais-je vraiment ?

On pouvait voir des aiguilles à séton, à sutures courbes et droites, des bistouris. Des couteaux courbes. Des rasoirs, du cuir et des pierres à aiguiser. Un déchaussoir avec sa sonde creuse. Des lancette à abcès. Toutes sortes de pinces. Des scies courtes et longue avec leur feuille de rechange. Des algalies d’argent et autres sondes. Un spéculum oris, qui me rappela un accouchement sur le bateau que j'avais pratiqué.

J'avais aussi des tire-balle, un trépan complet. Des aiguilles par centaine dans un coffret en bois. Des bassins pour malades, du fil pour recoudre. Des seringues à injection pour homme et femme. Des ventouses de verre et bien d'autre chose encore. Je possédais aussi un coffre de médicaments bien fournit. Le parfait attirail du médecin-naviguant.

"De ce que vous pouvez voir, je suis chirurgien Capitaine !"

Je me tenais droite, le regard brûlant d'un aplomb solide. Mes yeux scrutaient l'homme en face de moi. Je ne tremblais pas. J'étais un bon médecin, et les pavillons cherchaient de bon médecin. J'étais jeune, mais personne ne crachait sur un chirurgien, quelque soit son âge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 16 Nov - 18:37
Invité
Invité
Invité

James & Jenny & Alice

Nouvelle femme à bord



Je toisais la jeune femme du regard avant de lui demander son nom et prénom. Elle semblait assez stressé et je la voyais qu’elle détaillé chaque endroit de la pièce. Elle ne savait pas dans quelle sorte de navire nous étions. Puis elle se détendit un temps soit peu avant de donner son prénom et son surnom. J’eu un léger sourire en coin. Mais je voulais en savoir un peu plus sur ces capacités. Puis elle sortie tout son attirail de médecin. Enfin c’est probablement ça, car je n’avais pas vraiment eu l’occasion d’avoir eut besoin de ces ustensiles. J’avais réussi à éviter tout les coups qui auraient pu être mortelle ou me laisser une marque cuisante. Lorsqu’elle se présenta comme une chirurgienne je pris un de ses instruments et l’examina en détail. Elle avait pas mal d’équipement et obtenir un médecin ne serait pas de refus. Je reposais l’instrument. Je la regardais toujours. Puis je tournais la tête vers Jenner et lui annonça :

- Va me chercher deux sabres dans le placard Jenner.

Je vis Jenner se lever et se diriger vers le lieu où il y avait deux épées rangées. Je me redressais et la regarda droit dans les yeux avant de lui dire :

- Et bien Lili, tu vas affronter Jenner en duel. On s’arrête avant le contact. J’ve voir si t’es capable d’te défendre, compris moussaillonne ? J’dirai quand le combat sera terminé.

Je regardais Jenner qui revenait avec les deux lames. Elle devait m’avoir entendu et je n’avais pas besoin de lui réexpliquer les choses. D’habitude je faisais ce test seul face aux hommes, mais là vu que c’était une femme je me disais que de la faire affronter une autre femme serait une bonne chose. Faisant un clin d’œil à Jenner je lui disais :

- Ça permettra d’savoir si t’as progressé ptite Jenny.

Puis je lançais le début du combat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 10 Jan - 15:28
Invité
Invité
Invité
⚓ « Welcome home, girl ! » ⚓




    Maria Alice, c'était le nom de la nouvelle recrue que James m'avait demandé d'aller chercher sur le bateau car il voulait la voir. Elle était jolie et jeune. Brune, comme moi. Plus jeune que moi, à mon avis, mais de quelques années, rien d'extraordinaire. Elle souriait, mais je sentais qu'elle était un peu angoissée, ce qui était normal. Peut-être n'avait-elle jamais fait partie d'un équipage de pirates avant de venir ici. Elle n'était peut-être pas très sûre de son choix, pas très sûre d'elle même. Ce qui était normal, nous étions tous passé par là après tout, je la comprenais. Il faudra que j'explique tout ça à James tout à l'heure, je ferais tout ce qui est en mon possible pour que Maria se sente bien ici, qu'elle soit à sa place au sein de l'équipage. En tant que femme, ce n'était pas chose simple mais il fallait juste trouver ses repères et tout irait bien.

    Ensuite, elle sortit de son baluchon des outils de médecin tous aussi impressionnants les uns que les autres. Elle était donc médecin. Ce n'était pas la piraterie, son premier domaine, mais bien la médecine. Nous n'avions pas de chirurgien ici sur le bateau, cette recrue était importante pour nous tous. Avec ça, pas de doute, James va l'accepter de suite parmi nous.

    « Enchantée, Alice. Encore une fois, bienvenue à bord. Alors comme ça, tu es chirurgienne ? Tu es la première que je rencontre. »

    J'aurai voulu m’asseoir et continuer à discuter avec elle comme ça encore longtemps. Je n'avais pas d'amies. Les seules personnes que je connaissais dans ma vie, c'était ma famille, Josh et James. Pas de sœur, mais deux petits frères. Pas de filles avec qui partager des histoires de filles. Mais James ne me donna pas cette occasion. Il me demanda d'aller chercher deux sabres, ce que je fis. Il nous demanda de s'affronter en duel pour voir le niveau de combat de la nouvelle femme à bord mais aussi pour voir mon évolution. Et je ne mettais pas du tout préparer à ça. Je le regardais. Puis je regardais la petite Alice, qui avait aussi perdu son sourire. Certes, ce n'était pas un vrai combat, mais tout de même. Je ne m'attendais pas à ça et Alice non plus. Je lui tendis un sabre.

    « Voilà pour toi. Viens par là. Il y a plus de place par ici. »

    Je me mis en position, attendant qu'elle commence le combat, puisqu'elle devait faire ses preuves. Je lui souris un peu, pour la mettre en confiance.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 10 Jan - 16:35
Invité
Invité
Invité



Nouvelle femme à bord

Alice - Jenner - James


“Elle flotte, elle hésite : en un mot, elle est femme.”Jean Racine

Je regardais Jenner. J'étais gênée. Me battre avec elle ? Bordel non, j'en étais incapable, même sans la toucher. J'étais une femme, je ne me battais pas contre des femmes. Et elle m'avait l'air trop bien sympathique pour que je la menace d'une arme. Si je voulais avoir de bonne relation avec elle, il était hors de question que je lève une lame dans sa direction. Même si c'était le Diable en personne qui me le demandait.

Elle m'apporta l'épée qu'elle me donna dans un demi-sourire d'encouragement. Je la sentais aussi déranger que moi. Mais elle écoutait son Capitaine. J'hésitais un instant. Non je ne la toucherais pas. Elle pouvait me lancer tous les regards qu'elle voulait pour ça, je ne le ferais pas.

Je me tournais vers le Capitaine et pointais l'arme vers lui en guise de défis. C'était comme si je pointais mon père. Une sorte de rage intérieure se mit à me dévorer jusqu'au creux du ventre. J'aurais tellement voulu provoquer ainsi mon père. J'aurais tellement voulu enfoncer la lame profondément dans son flanc à l'époque de mes 18 ans. Quand il avait balancé l'homme que j'aimais à la flotte.

Je connaissais toujours pas son nom, mais il me soulevait déjà l'estomac. C'était ça ? C'était le genre de Capitaine à se délecter que ses femmes se battent sous ses yeux ? Hors de question de lui donnait ce plaisir.

"Je suis aussi capable de m'défendre contre des hommes. Où est votre épée Capitaine ?"

Je savais que j'allais aussitôt regretter ma provocation, où ma folie, mais la personne que je voulais défier c'était bien lui. Je me mis devant lui, en garde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 10 Jan - 23:39
Invité
Invité
Invité

James & Jenny & Alice

Nouvelle femme à bord



Le combat ne venait pas. Alice ne semblait pas avoir l’envie de se battre contre Jenner. Je soupirais un peu. Une vraie tête de mule. Ça promettait. Mais il fallait que je sache si elle était capable de se battre ou non. Puis elle commença à se tourner vers moi d’un air de défi. Il y avait dans son regard de la haine et de la rancœur. Peut-être avait-elle déjà eut à faire à des gens peu recommandable et que je ressemblais à l’un d’entre eux. D’ailleurs elle me défia en me disant qu’elle savait se défendre contre les hommes aussi. J’haussais un sourcil. Cette petite était pleine de surprise. Elle me demandait d’ailleurs où était mon sabre. Je souriais et levais la main vers Jenner. Cette dernière semblait vouloir intervenir mais je l’interrompis en disant :

- Tout va bien Jenner. Je vais m’occuper de cela. Si tu veux m’affronter au sabre il faudra réussir à toucher de ton épée mon chapeau ou couper un morceau de vêtement, ça te convient ? Moi en attendant je t’attends au combat de pied ferme.

Beaucoup de gens peuvent croire que c’est de la folie, mais je savais ce que je faisais. J’utilisais de temps en temps ce genre de petit stratagème pour soit humilier ou savoir la force de mon adversaire. Généralement ils arrivaient à toucher ma veste de justesse. Mais j’avais tellement de vêtements dans ma garde robe que cela ne posait pas de problème. Je me mis devant mon bureau adossais dessus et lui fit signe de commencer. Elle hésita une seconde et me fit un coup d’estoc sans prévenir. Je me décalais sur le côté en pivotant. Pendant ce temps elle tenta un coup de biais vers le haut. J’eu le temps de plonger au sol vers le bas et de tourner sur le côté pour éviter un coup vertical. Je me redressais et fis face à cette dernière. Elle me toisait du regard, prête à attaquer de nouveau quand j’entendis mon chapeau se fissurer sur le côté. Elle avait réussi, mais ne semblait pas avoir fait attention et elle attaqua de nouveau durant mon hésitation. Elle frappa de la lame ma chemise et fit une ouverture bien visible. J’avais eu le temps de reculer avant de me faire entailler la peau. Je souriais et commençais à dire :

- Tu m’avais eu au chapeau pas la peine pour la chemise. Enfin je vais peut-être commencer à croire que tu veux ma mort Alice. Nous allons hausser le niveau si tu le veux bien.

Je remis correctement mon chapeau et commençais à sortir mon sabre. Il fallait montrer qui était le capitaine et montrer que je ne rigolais pas. Je fermais les yeux et les rouvrit rapidement. J’étais prêt en position de combat. Je l’incitais à attaquer ce qu’elle fit sans attendre, mais cet fois-ci je contrais son attaque en repoussant sa lame d’un revers sur le côté et enchainais avec un coup qui s’arrêta net à la base de sa tête sur le côté. D’un air amusé je répondis :

- Oh pardon j’ai été trop vite pour toi ? Ou j’ai juste monté le niveau trop haut ?

La réponse se fit sans attendre elle repoussa ma lame et le combat s’enchaina de plus belle. Je la testais et voyais qu’elle savait vraiment bien manier le sabre. Coup d’estoc, feinte, attaque verticale, esquive… j’en passe et des meilleurs. Au moins je n’avais rien à me faire pour elle. Elle savait se battre. Au bout de cinq minutes je décidais d’arrêter là et d’un moulinet que j’aime beaucoup fit voler la lame au plafond, elle retomba dans mes mains. Je souriais à Alice et disais :

- Bon et bien au moins tu sais te battre. Jenner cette jeune femme sera ta camarade de cabine. Elle dormira au même endroit que toi. Je ne voudrais pas avoir des membres d’équipages qui soient éventrés. Alice je serais ravis de t’avoir comme adversaire avec Jenner. Je suis sûr que vous deux formerez une excellente équipe.


Je rangeais mon sabre et commençais à aller ranger le sabre de Jenner et Alice les laissant un peu entre elle. Puis je revins et proposais :

- Du rhum vous tente matelots ? J’ai une nouvelle caisse et boire seul cela n’est jamais très amusant.

Cela me permettrait par la même occasion d’en savoir plus sur Alice.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 11 Jan - 10:37
Invité
Invité
Invité
⚓ « Welcome home, girl ! » ⚓





    La réaction d'Alice ne se fit pas attendre. Elle n'avait pas l'air d'avoir envie de se battre contre moi. Pourquoi ? Me pensait-elle trop faible pour l'affronter dans un semblant de combat ? Je n'avais pas fait ça depuis un petit moment, c'est vrai, mais elle ne pouvait pas le savoir. Peut-être l'avait-elle senti ? Mais en même temps, je me sentais prête et c'était juste comme un rituel, quelque chose de momentané pour rendre son admission plus officielle. Ou alors, et c'est cette raison que je vais sans doute retenir si je prends en compte ses mots, elle ne voulait pas se battre – mais pour faire semblant – avec une femme. Certes, c'était plutôt une bonne raison. Elle ne voulait certainement pas que l'on soit en froid l'une et l'autre, puisque nous allions être les deux seules femmes sur ce navire pour encore longtemps. J'étais vraiment surprise tout de même face à elle, face au regard de défi qu'elle jetait au Capitaine et je ne savais pas quoi dire à cet instant. Je me sentais presque de trop dans cette pièce. James semblait tout aussi étonné que moi. C'était une situation vraiment inattendue mais très intéressante. Elle avait du caractère la petite Alice, c'était un point positif. Elle ne se laissera pas faire, c'était ce qu'il nous fallait à nous, femmes, sur ce bateau rempli d'hommes.

    C'est alors qu'elle défia James de son épée. J'aurais voulu intervenir, lui dire qu'Alice était la recrue parfaite et que ce combat n'était donc pas nécessaire. Mais James aimait les défis. Il aimait montrer sa force et son courage. Et ça ne le dérangeait pas d'affronter Alice. Au contraire, c'était pour lui le meilleur moyen de voir de quoi elle était capable. Elle avait de l'audace et du courage. Elle n'avait pas peur de lui. J'avais le sentiment qu'elle le défiait, comme si quelque chose la dérangeait chez lui. Mais je ne faisais plus attention à tout ça quand James compliqua le combat. Toucher le chapeau ou un vêtement. C'était de la pure folie…

    Ils se lancèrent dans le combat. Je les observais. Je me tenais prête au cas où ça irait trop loin. Mais ils avaient l'air de bien contrôler le domaine tous les deux. Alice se débrouillait très bien. Et James était égal à lui même, il avait l'habitude des combats. Elle fissura son chapeau. Je souris. Elle ne s'arrêta pas là, lui arrachant une partie de sa chemise. Elle avait de la technique. Chirurgienne habile au combat, c'était une superbe recrue. James continua à la provoquer si bien que cette fois il réussit son coup et Alice réussit à se débattre. Ils avaient tous les deux un bon niveau.

    Le combat prit fin. Alice avait fait ses preuves et c'était de loin la meilleure de toute l'équipe. James m'expliqua qu'elle allait être ma nouvelle camarade, qu'elle partagerait la même cabine que moi, que nous serions une équipe. J'étais ravie. Une deuxième femme à bord, une nouvelle amie pour moi. James nous laissa discuter un peu entre nous.

    « C'est officiel, bienvenue parmi nous Alice ! Je suis ravie de te compter au sein de l'équipage. Nous allons former une bonne équipe toutes les deux. Ta technique de combat est incroyable, où as-tu appris tout ça ? »

    Puis notre cher capitaine nous servit du rhum, ce que je ne refusais pas après de telles émotions. J'aimais l'ambiance qui régnait sur le bateau, même si au départ ce n'était pas simple d'être la seule fille ici. Mais j'avais l'impression d'avoir une deuxième famille. C'était magique. James était comme un père. Alice sera peut-être comme une sœur ?

    « Parle-nous un peu de toi Alice. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 26 Jan - 11:56
Invité
Invité
Invité



Nouvelle femme à bord

Alice - Jenner - James


“Elle flotte, elle hésite : en un mot, elle est femme.”Jean Racine

Je voyais bien que le Capitaine me ménageait, il avait même une tendance à se foutre de moi en ne prenant pas l'épée dès le début. Ça m'agaçait fortement sur le coup. Il cherchait à m’humilier ? J'étais bien contente de prouver que j'étais dégourdie. Je venais de couper son chapeau, mais je ne voulais pas m'arrêter tout de suite, il paraissait surpris, grosse erreur, j'en profitais pour tailler sa chemise, un sourire discret s'afficha sur mes lèvres. J'espèrais qu'il allait me prendre au sérieux maintenant.

Enfin, il prenait son sabre et le jeu commença. Il se battait bien, c'était rassurant, puisqu'il était le Capitaine de ce navire. Je n'aurais pas supporté le mettre en pièce.

- Oh pardon j’ai été trop vite pour toi ? Ou j’ai juste monté le niveau trop haut ?

Et prétentieux en plus ? Mais c'était bien, un Capitaine sûr de lui. Le combat était plaisant, je savais qu'il me testait, alors je montrais de quoi j'étais capable. Au final aucunes blessures, dommage, je lui aurais bien montrer mes talents de médecin, mais il y avait des tissus à recoudre. Et ça je savais faire. De la peau, du tissu, c'était pareil pour moi.

- Bon et bien au moins tu sais te battre. Jenner cette jeune femme sera ta camarade de cabine. Elle dormira au même endroit que toi. Je ne voudrais pas avoir des membres d’équipages qui soient éventrés. Alice je serais ravis de t’avoir comme adversaire avec Jenner. Je suis sûr que vous deux formerez une excellente équipe.

Je me tournais vers Jenner, puis fixais le Capitaine surprise.

"Je vais dormir dans une cabine ? Avec Jenner ?"

J'étais étonnée de ne pas dormir sur le pont ou autre. Je m'étonnais d'avoir un traitement de faveur, si c'était un truc du genre. Parce que j'étais une femme ? Parce que j'étais un chirurgien ? Parce que j'étais devenue précieuse pour quelqu'un ? Pour un équipage ? Mon père ne m'avait jamais considéré de la sorte. Depuis la mort de ma mère j'étais plus qu'une raclure capable de recoudre ses matelots.

- Du rhum vous tente matelots ? J’ai une nouvelle caisse et boire seul cela n’est jamais très amusant.

Je haussais les épaules et pencha ma tête en avant en guise de oui. Je n'étais toujours pas très à l'aise dans sa cabine. Peut-être que boire un peu... Jenner me souhaita la bienvenue.

« C'est officiel, bienvenue parmi nous Alice ! Je suis ravie de te compter au sein de l'équipage. Nous allons former une bonne équipe toutes les deux. Ta technique de combat est incroyable, où as-tu appris tout ça ? »

J'étais contente, c'était la première fois que quelqu'un était ravie que je sois là quelque part. Une bonne équipe toutes les deux ? Ça me touchait, c'était étrange. La dernière équipe que j'avais formé, c'était avec William...mon amour disparût. Elle me félicita de ma technique. Je ne savais pas ce qu'il fallait que je dise vraiment.

"Y'a pas grand chose à savoir sur moi. J'ai été élevé à la pirate, j'ai appris à m'battre pour garder mes bouts de pain. Et j'aime lire, j'lis beaucoup, c'est comme ça que j'ai appris la médecine. Et j'ai pu m'exercer sur des tas de blessés, un pirate ça se blesse tout l'temps"

Je pointais le chapeau et la chemise déchirés du Capitaine.

"Je peux faire quelque chose pour ça, je ne recouds pas que de la peau"

Un sourire s'afficha sur mes lèvres. Le verre de rhum m'avait détendu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 26 Jan - 16:36
Invité
Invité
Invité

James & Jenny & Alice

Nouvelle femme à bord



Elle fut surprise que je lui donne une cabine. De plus qu’elle la partageait avec Jenner. Je lui répondis :

- Bien entendu. Vous n’allez pas aller sur le pont avec les matelots. Je n’ai pas envie que mon équipage sont réduit de moitié.

Puis j’allais ranger les sabres pendant que Jenner et Alice discutaient un peu. Enfin je leur proposais de boire du rhum. Elles acceptèrent avec plaisir et je fus ravi. Je commençais à écouter ce qu’elles racontaient. Alice expliquait qu’elle avait appris à se battre tout seul et qu’elle aimait beaucoup lire. J’étais un peu surpris, mais je ne disais rien. Peu de pirate aimait lire. Mais pour être médecin elle devait forcément apprendre à lire. Puis je lui donnais une chope de rhum à elle et Jenner. D’ailleurs Alice, par la suite, me proposa de recoudre mon chapeau et ma chemise. Je souriais et retirais mon chapeau et le regardais pensif. Mais je le remis sur ma tête et lui répondis :

- Merci Alice mais je ne prendrais un nouveau chapeau. J’en ai quelques un en réserve donc pas besoin de le recoudre et il en est de même pour la chemise.

Puis je buvais un coup et regardais la nouvelle recrue et Jenner. Je parlais par la suite à Jenner :

- Quartier-maître Jenner, il faudra prévenir nos hommes de notre destination. Nous allons à Tortuga. Mais pour l’instant profitons pour boire un peu de rhum ! A votre santé matelot et bienvenue à bord Alice. Je suis sûr que tes compétences seront fortement utiles.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ET UNE BOUTEILLE DE RHUM :: Pas de quartiers :: Cimetière :: V.4 :: RP's archivés-
Sauter vers: