AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pour le roi " alexander & James)

 :: Pas de quartiers :: Cimetière :: V.2 :: RP's archivés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Lun 29 Juin - 17:19
Invité
Invité
Invité
POUR LE ROI

Après tout ce temps en mer, le Goden Storm et son équipage avait accostait à Port Royal, dans les caraïbe. Je venais en compagne de mes hommes de quitter l’Angleterre et son habituel brouillard, son humidité bien connue et un temps fort désagréable, rien de comparable avec ici, ou la chaleur en est étouffante te la pluie bien trop rare.
 
En apprenant qu’un bateau venant de la grande Bretagne, arrivait et qui plus est un navire appartenant à la couronne et envoyé par celle-ci venait d’accoster, je fus invité par le gouverneur à venir passer une soirée dans son domaine. Je ne suis pas friands des mondanités, mais des fois ces dernière sont nécéssaire. Il me présentait sa fille Lady Adélaïde, une bien jolie fleur qui si elle n’avait pas était la fille de cet homme, aurait certainement finis sur ma couche.
 
Après avoir passé une bonne partie de l’après midi  avec cette jeune fille pas si prude que ça, et qui elle serait bien prête à perdre sa virginité dans mes bras, je me rendis dans une maison, bien plus accueillante ou alcool et filles était plus ouverte :
 
« Tient qui voila, le commandant St James, alors mon loup je te manqué trop, je te sers comme d’hab. »
« Oui comme d’hab., j’ai appris que James Ollton était dans les parages, tu ne serais pas où je peux le trouver »
« Il passe de temps autres, attend il va surement passer »
 
James ancien pirate devenu corsaire, puis redevenu pirate. Il était devenu mon ami au cour de sa vie de corsaire au service du roi. Malgré ces nouvelles activités plus que douteuse il n’en restait pas moins mon ami. Je devais le prévenir que le ri avait mit plusieurs des ses hommes a sa recherche pour le capturer et le ramènera Londres, je faisais partit de ses hommes, mais je voulais que cela se passe en douceur.
 
Alors que tout se passais sans encombre, il finit par arriver je le reconnus de suite…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 1 Juil - 21:52
Invité
Invité
Invité


James & Alexander

Pour le roi


J’avançais le long de la rue cherchant à ne pas me faire repérer des autorités. J’avais repris la route en tant que pirate, il y a peu de temps, et cela ne me surprendrait pas qu’on me donne la chasse très vite. J’essayais de me faire le moins prévisible possible. Mais cela ne risquait de ne pas fonctionner souvent. Dernièrement j’allais souvent dans un bar assez connu. Et ma tête ne passe pas inaperçu. J’avais demandé à mes hommes de se tenir prêt à tout départ imminent, alors ils ne devaient pas trop se saouler. Nous étions pourchassés par la marine anglaise, alors il fallait rester vigilant. Si j’avais décidé de mouiller à Port Royal, c’était pour rencontrer un ami. Quelqu’un qui pouvait comprendre, enfin j’espérais. Il n’était pas méchant, mais il avait son caractère. Peut-être trop sur les lois, comme mon frère Will. Je soupirais un bon coup. Cette soirée risquait de ne pas se terminer bien.

Ça faisait une bonne demi-heure que je tournais en rond pour pas que les autorités me remarquent. C’était assez pénible, surtout qu’ils étaient absolument partout à droite à gauche. J’avais réussi à profiter d’un moment d’accalmie pour entrer dans la taverne que j’allais depuis quelques temps. Une fois rentré je le vis se tenir près du comptoir entrain de boire un verre. J’étais sur qu’il m’avait reconnu. Moi en tout cas je l’avais remarqué dès mon entrée. J’avançais sans danger en sa direction, sur de moi. Une fois arrivé au comptoir, je m’assis à ses côtés et lança au tavernier en y mettant l’argent :

- Tu remets ça à Alexander ! Et moi un verre de rhum et pas n’importe lequel ! Ton meilleur !

Le tavernier s’exécuta et commença à tout préparer. Le silence était installé entre lui et moi. Pas un mot ne fut échangé. Lorsque le tavernier nous apporta notre boisson, je pris la mienne d’une main et lança à mon camarade :

- Alors Lex, toujours pas de donzelle à tes pieds ? Tu commences à perdre la main l’ami.

J’agissais comme s’il ne c’était rien passé, comme si je n’étais pas redevenu pirate. Je lui donnais toujours ce surnom, Lex. Un bon côté de la camaraderie. Il l’avait accepté en rechignant un peu mais c’était resté maintenant. Cela faisait comme si nous nous étions pas vu depuis longtemps. Peu de temps après ma première parole, je commençais à ajouter par la suite :

- Sinon quelles sont les nouvelles ?

Ma voix avait du faire ressentir un léger son sérieux, mais je le pensais vraiment. Qu’allait-il se passer ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mar 7 Juil - 12:53
Invité
Invité
Invité
Il finit enfin par se monter. Je le vis du coin de l’œil venir vers moi et prendre place à mes côtés. Il demande au tavernier de me resservir ce que je buvais déjà et se faire servir le meilleur rhum de l’établissement, puis dépose les  pièces sur le comptoir. Je souris discrètement, un pirate honnête, on aura tout vu.

Le tavernier nous sert nos boissons. Je bois une gorgée, regardant le liquide dans mon verre. Je ne pus m’empêcher de faire un grand sourire, en l’entendant parler de mes conquêtes. Je perds la main selon lui. Avant même que je puisse répondre, il veut des nouvelles, mais au son de sa voix je compris la gravité de la question :

« Pour ce qui est des filles une dans chaque port, et tu te souviens de Lady Claire, la pauvre attend que je fasse ma demande, elle se persuade que cette dernière mission, me montrera que le moment est venue de me déclarer, son père ‘offre un poste d’officier d’un port en Irlande si j’épouse sa cher enfant. »

Sentant la toux monter en moi, je sort un mouchoir et crache du sang sur l’étoffe avant de la remettre au chaud dans ma poche, l’hiver a laissé quelques malheureuse séquelles. Cette mission est la dernière, une fois de mon retour en Angleterre j’en aurais finis avec officier de la royal navy britannique. Fixant le liquide au fond de mon verre je lui dis :
 

« Je ne suis pas là pour parler des filles. James, le roi à lancé une vaste chasse à l’homme contre toi. Ta tête est mise a pris, James rentre avec moi en Angleterre pour être jugé. Au moins tu seras en vie, je t’en conjure, la vie est importante non »

Sa me déchire cœur de lui demandais ça, mais je ne veut qu’il se fasse abattre par une personne voulant gagner la prime de roi d’Angleterre pour sa dépouille, je le fixe le suppliant du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 8 Juil - 14:01
Invité
Invité
Invité


James & Alexander

Pour le roi


Le silence était installé. Le tavernier avait donné ce que je lui avais commandé. Tout marché à la perfection. Puis je pris la parole en taquinant mon camarade Alexander sur ses conquêtes, puis assez rapidement sur les nouvelles qu’il m’apportait. D’abord il commença à me parler comme quoi il avait une fille dans chaque port. Cela me fit sourire, sacré Lex, toujours aussi coureur de jupons celui-là. Par contre j’ai du faire travailler la mémoire pour savoir de qui il parlait. Ah oui ça me revenait maintenant. C’était une fille qu’il avait comme fiancée, ou limite acquise. Pauvre femme. Si elle savait. D’ailleurs elle voulait qu’il prononce sa demande ? Je me mis à ricaner un peu en entendant cela. S’il y a bien une chose que je savais, c’était qu’il n’allait probablement pas faire ça. A la fin de sa réponse il sortie un mouchoir et toussa dedans, du coin de l’œil je vis qu’il y avait du sang dedans. Je soupirais, il aurait du faire sa demande et rester en Irlande. Je pris une voix compatissante et lui lançais :

- Tu devrais ménager tes efforts avant que la maladie te tue mon ami. Rentre au pays et épouse ta donzelle. Ça vaudrait mieux pour vous deux.

J’attendis sa réponse en buvant quelques gorgées de ma boisson. Puis après il m’annonça qu’il n’était pas là pour me parler de conquête ou quoi que se soit d’autres. Il était là pour me ramener en Angleterre pour que je sois jugé pour mes crimes et qu’il y avait une prime pour ma capture. Mort ou vif. Une chasse à l’homme comme il l’appelait. Il ne cessait de me demander de l’accompagner car la vie était mieux que la mort. Je tournais ma tête dans sa direction et vit son regard suppliant. Je pris ma boisson et la bu d’une traite. Bon sang ! Il était bon ce rhum. Puis d’une voix amusée je lui répondais :

- Une chasse à l’homme ? Voilà qui promet d’être riche en émotion. Chaque instant sera le dernier alors. C’est assez grisant.

Je regardais Alexander de face maintenant j’avais ma main dans ma poche, où se cachait un petit pistolet à mousquet juste au cas où. Mais ça il ne le remarquera pas et il ne pouvait le savoir. Je lui parlais ensuite avec un peu plus de sérieux avant de lui dire :

- Te suivre me ferais que vivre emprisonner. Je ne recherche que la liberté et si je dois mourir, ce sera en homme libre. Donc désolé mon ami mais je ne viendrais pas avec toi. Que comptes-tu faire maintenant ? M’arrêter ? Me tuer ? Ou me laisser partir ? C’est ton choix.

Je le regardais dans les yeux en quête d’une réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Mer 15 Juil - 20:06
Invité
Invité
Invité
Bien tout ne se passait exactement comme prévu. Moi qui croyais avoir était discret avec a toux, je du bien me rendre compte que ce n’était pas le cas, car sa réflexion fut sans équivoque, je lui répondis alors :
 
« Un jour peut être »
 
Lointain de préférence, mais ça je le gardais pour moi. Après quelques gorgées de ma bière purement Irlandaise, je lui fis part de ma raison ici, et pourquoi je voulais le voir, mon but le ramener vivant en Angleterre et lui éviter la prison. Seulement lui apparemment ne le consentait pas, il prenait même ça un peu trop comme un jeu. A la rigolade. Grisant voilà c qu’il en pensait.
 
Il me clairement savoir qu’il ne suivrait pas de plein gré, me proposant des alternative. L’arrêter ? Il ne se laisserait pas faire, même si je suis plus fine lame que lui et meilleur tireur, je ne pourrais m’y résoudre, je en combats pas mais amis. Le tuer ? Oh surement pas, il est peut être devenue pirate et trahi la couronne et moi par extension, mais il en est pas moins toujours mon ami, j’espère que l’inverse soit toujours d’actualité. Le laisser partir ? Il ne me reste que cette possibilité, mais elle me condamnée aussi :
 

« James tu sait très bien, je vais te laisser y aller. Je ne peux rentrer au pays que si tu es mort ou capturée, sinon si toi tu y es pour rien, c’est les pieds en premier qui franchiront notre ancienne patrie »
 
Regardais le fond de mon verre, presque vide. Je lâchais un long soupir qui en disait long sur ma lassitude :
 
«  Après ton départ, je me suis demandais, si ce n’est pas toi qui avait eu raison, partir fuir. Puis la vie en choisit autrement. Et comme tu ledit cette saleté de maladie… James fait moi une promesse, fait gaffe à toi, il y des agents Anglais partout, même ici »
 
Je me moquais royalement si un agent au service du roi, me voyais en compagnie de ce pirate. J’eu une nouvelle quinte de toux, plus forte, je m’essuyais :
 
« Ce n’est rien, allé buvons mon ami, demain sera un autre jour »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ET UNE BOUTEILLE DE RHUM :: Pas de quartiers :: Cimetière :: V.2 :: RP's archivés-
Sauter vers: