AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Mon futur à présent - Owen & Prue

 :: Pas de quartiers :: Cimetière :: V.3 :: RP's archivés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Lun 4 Mai - 14:06
Invité
Invité
Invité

Mon futur à présent
Owen & Prudence


Voilà maintenant deux semaines que Prudence est officiellement au courant qu'elle a été fiancé à l'amiral Merton. Deux semaines et déjà ses parents avaient organisés une rencontre officielle entre elle et son désormais fiancé. Anxieuse à l'approche de la journée fatidique, la jeune femme peinait à trouver le sommeil. Et puis le jour arriva. Prudence au comble de la nervosité se piqua par deux fois le doigt en faisant sa broderie le matin même. La nervosité et l'anxiété ne faisaient pas bon ménage dans de la cœur de la jeune femme et tout le monde dans la villa le savait. La journée promettait d'être longue et sûrement remplie de catastrophes en tout genres. Il valait mieux ne pas se trouver sur son passage jusqu'au moment où le soleil céderait finalement sa place à la Lune. Après le repas, Prudence alla prendre un petit cour d'équitation. Si rester enfermée l'angoissait plus qu'autre chose l'extérieur lui permettrait au moins de se vider l'esprit. Prudence avait toujours aimé monter à cheval. Cet animal noble ne permettait pas d'avoir la tête ailleurs. Si la jeune femme voulait rester dessus, elle devait se focaliser uniquement sur sa monture. L'avantage c'est que lorsque l'esprit est prit par quelque chose, il ne divague plus dans tous les sens. Et c'était précisément ce qu'elle cherchait à faire. Avec la proche de la rencontre, de multiples questions s'étaient bousculées dans sa tête. Comment devait-elle lui parler ? Serait-il aussi aimable que son père ou les amis de la famille le prétendait ? Ou tout simplement serait-il si heureux que cela d'épouser une fille aussi jeune qu'elle ? Après tout elle sortait tout juste de l'adolescence. Et puis sa gouvernante lui avait dit qu'il avait un fils d'un premier mariage. Comment réagirait-il face à une belle-mère comme elle. Surtout que d'après ce que l'on disait il avait presque son âge. Il y avait tellement d'interrogation aux quelles la jeune femme ne trouvait pas de réponse satisfaisantes.

Le cours s'achevait lorsqu'une des servantes vint s'approcher de la jeune cavalière. Elle lui chuchota quelques mots avant de se retirer. Au vu de la réaction de Prudence les dirent étaient inquiétants. Enfin ils l'étaient bien mais surtout pour elle. Toujours en amazone sur son cheval baie, la jeune femme se redressa et chercha quelque chose ou plutôt quelqu'un du regard. La-bas, au loin un homme s'avançait. Surprise de le reconnaître aussi facilement, Prudence manqua d'être déséquilibrée et de choir lorsque l'animal reprit sa marche. « Impossible » murmura-t-elle entre ses dents. Déjà, il était déjà l'heure ? Mais elle était loin d'être prête et encore moins présentable ! Une catastrophe c'était une catastrophe. Il ne devait absolument pas la voir ainsi c'était impensable. Arrivant au écurie, un garçon vint l'aider à descendre précipitamment. Elle ne pensait plus à rien. Elle se précipita vers l'intérieur, relevant le bas de sa robe. Sur son chemin, elle manqua de bousculer sa gouvernante qui ouvrit de grands yeux avant de laisser s'échapper un soupire réprobateur. Elle croisa également sa mère et qui l'arrêta net dans son élan.

« Prudence ! Ne courrez pas comme cela. Combien devrai-je vous le ire, votre âge. Une Lady ne court pas ainsi !
- Pardonnez-moi mère. Je.. il arrive et je...
- Oui, oui filez, hâtez-vous. Vous n'êtes pas présentable dans cette..tenue ! »

Prudence baissa la tête et repartit en direction de sa chambre. Elle s'y engouffra rapidement et jetant un regard affoler autour d'elle, elle soupira. Heureusement pour elle, une servante arriva et l'aida à se changer en vitesse. Elle se vêtit d'une robe prune et para son cou d'un pendentif bleu. Elle coiffa rapidement ses ondulations rousses pour les discipliner et s'estima prête. Elle quitta sa chambre et se dirigea dans le grand salon lieu du «supplice». Oui c'était sûrement exagéré même certain, mais pour la jeune femme de tout juste vingt ans rencontrer son fiancé était impressionnant. Surtout quand ce dernier se nommait Owen Gabriel Merton amiral de Royal Navy. Elle passa la porte et le trouva là debout à l'attendre probablement. Il y avait ses parents et sa sœur Maragret aussi qui la gratifia d'un sourire attendu. Lorsque son père la vit entrée, il s'adressa à l'amiral.

« Ma fille Prudence, monsieur ! »

Pendant un court instant, elle n'eut qu'une envie celle de partir en courant. Se raisonnant finalement, elle s'avança vers lui d'un pas décidé.

« Monsieur Merton...je... suis ravie de vous rencontrer. » fit-elle d'une voix hésitante en faisant une légère révérence. Puis elle se releva, fit un petit sourire forcé et détourna purement et simplement le regard, n'osant pas le regarder en face. Elle avait sûrement l'air d'une idiote, d'une enfant et d'une gamine candide. S'il voulait refuser ce mariage, Prudence lui offrait là le meilleur moment pour s'en aller. Après tout cela ne l'aurait absolument pas choquée.

Revenir en haut Aller en bas
Lun 11 Jan - 11:12
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shady-waters.forumactif.org
Déesse des Mers
Date d'inscription : 16/03/2015
Messages : 173
Salut Prue <3

Owen ayant quitté le forum (j'en suis désolée pour toi), j'archive ce RP.
J'espère que tu trouveras une autre âme soeur ;-). Bises
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ET UNE BOUTEILLE DE RHUM :: Pas de quartiers :: Cimetière :: V.3 :: RP's archivés-
Sauter vers: