AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com

Alice Constable, cachée comme en un cloître, dans un bordel.

 :: Pas de quartiers :: Cimetière :: V.2 :: Divers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Dim 26 Avr - 1:53
Invité
Invité
Invité


NOM : Constable. PRÉNOM : Alice Pearl. ÂGE : 22 ans. LIEU DE NAISSANCE : L'un des bordels des caraïbes. ÉTAT CIVIL : Célibataire. ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuelle. GROUPE : Drapeau blanc. AVATAR : Viva Bianca.

Alice Constable

A comme affectueuse
L comme loyale
I comme intuitive
C comme calme
E comme épanouie


Elle était là, assise sur le bord de la fenêtre observant la foule grouillante de son promontoire. De là si elle levait un peu les yeux elle pouvait apercevoir l'océan s'étendre à l'horizon. Ainsi parfois elle pouvait rêver à s'évader. Loin très loin. Mais elle restait pourtant toujours. On frappa à la porte de sa chambre, une chevelure rousse, un visage doux et des formes avenante, la maquerelle fit son entré, ses lèvres étirées dans un sourire.

« Ma princesse, tu es là... Il t'a envoyé un nouveau cadeau... »

La jeune femme s'était aussitôt levée, souriante, rayonnante. Un cadeau ? Ce genre d'attentions de la part de son client était toujours le bienvenu aux yeux de la blonde qui prit la petite bourse des doigts de la tenancière pour la vider dans sa main : un collier tout fait d'or... Il était magnifique. Elle sourit et le mit à son cou avec précaution avant de se tourner vers la femme qui s'approcha pour admirer l'ouvrage, lui volant un baiser au passage, elle était peut-être exclusivement réservée à cet homme richissime, mais rien ne l'empêcher de s'amuser pour autant, bien qu'elle lui restait fidèle.

« Il ne faudra pas oublier de l'en remercier... »

Etait-il nécessaire de le préciser à la douce Alice qui ne manquait jamais d'affection à vendre et à revendre bien que liée à un unique homme pour des sommes astronomiques ? Non. Mais mieux valait prévenir que guérir.
A comme ambitieuse
L comme lunatique
I comme impatiente
C comme coquette
E comme égoïste


« Enlève ça ! C'est à moi ! »

La voix furieuse d'Alice résonnait dans tout le bâtiment alors qu'elle venait de découvrir un de ses bijoux sur une de ses collègues. Et ça, elle ne l'acceptait aucunement, elle aurait pourtant pu partager et au fond d'elle elle le savait mais elle n'était pas prêteuse. La prostituée lui restitua le bijou que la blonde récupéra en toute hâte. Une main douce vint se poser sur son épaule, une main chaude, douce...

« Laissez cette querelle mon Alice... »

Oh oui, son Alice, c'était ce qu'elle était depuis plusieurs années. Elle sourit en se tournant vers lui, un sourire sincère, véritable qu'elle n'avait pas forcé alors qu'elle entourait sa nuque de ses bras pour prendre ses lèvres.
La première chose qui l'avait poussé à accepter sa proposition de lui appartenir, même entre ces murs, c'était son argent, il était riche, à l'excès et elle avait aspiré à cette richesse qu'elle espérait pouvoir lui extirper, à rassembler auprès de lui pour pouvoir s'offrir une vie loin de se bordel qui l'avait vu naître et grandir.
Toutefois cette fortune qui s'offrait à elle avait pris la forme de bijoux, de robes, d'étoffes... Et la coquetterie de la demoiselle avait alors pris le dessus : elle avait été incapable de vendre le moindre des cadeaux qu'elle avait pu recevoir.

« Vous êtes enfin là monsieur... Je ne vous attendais plus... »

Elle sourit du sourire qu'elle tira à l'homme qui caressa le collier qu'il lui avait offert le matin même du bout des doigts en effleurant sa gorge blanche.

Si un jour tu te retrouves devant un gars en train de se faire agresser par deux hommes, que fais-tu ? Je ne suis pas épaisse je ne sais pas manier la moindre arme. Même si je voulais aider l'homme face à ses agresseurs, je crains en être incapable quoi que je pourrais peut-être tenter de faire diversion... Après tout être une femme a certains avantages.
As-tu déjà tué ? Jamais. Comme je viens de vous le dire j'en serais sans doute physiquement incapable bien que parfois je souhaiterai pouvoir tuer certaines personnes, je ne vous le cache pas.
Crois-tu aux créatures surnaturelles ? Pas vous ? Bien sûr que j'y crois pour ma part, sans cela comment l'océan pourrait-il garder ses secrets ?

PSEUDO : Coatlicue. ÂGE : 20 ans. COMMENT AS-TU TROUVE LE FORUM ? Sur Pub Rpg Design. DERNIER MOT ? Je vous aime !  :41:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 26 Avr - 1:53
Invité
Invité
Invité




Le jour de sa naissance avait été un jour ordinaire au bordel de la Perle Bleue, à l'exception que ce jour voyait naître un nouvel enfant entre les mur de l'établissement. Alice Pearl Constable, comme elle fut nommée, n'était ni le premier enfant à naître là et elle ne serait sans doute pas la dernière.
On raconte qu'en apprenant que c'était une fille, sa mère hurla de désespoir en sachant qu'elle n'avait que peu de chance de sortir d'ici un jour. Mais d'ici à ce qu'elle doive à son tour gagné sa pitance, elle reçut tout l'amour des ces femmes présentes qui peut-être avaient perdu tout honneur et toute vertu depuis longtemps mais qui ne manquaient aucunement d'instinct maternel. Celles qui avaient des enfants la veillaient par le même temps comme si elle était leur égale et celles qui n'en avaient pas encore en profiter pour cajoler la petite qui redemandez toujours de l'attention et de l'affection, au plaisir général des prostituées qui trouvaient avec elle la douceur et l'innocence qu'il leur manquait au quotidien.
C'est à ses quatorze ans qu'on commença à lui apprendre ce qui serait son travail pour le reste de sa vie. Il fallait savoir satisfaire homme comme femme. C'est dans ce cadre qu'elle fit plus ample connaissance avec la maquerelle qui s'avéra être un excellent professeur... Un professorat dont finit par s'écouler des sentiments entre les deux femmes. Un professorat au terme duquel, alors qu'elle avait seize ans, un riche, très riche homme paya une fortune pour avoir le privilège de lui ôter sa virginité. Préparée à cette évènement et l'homme s'étant montré doux elle ne fut de cette première nuit aux côtés d'un homme pas des plus chamboulées.
Et elle ne fut pas la seule à avoir apprécié la chose puisque l'homme demanda à la revoir chaque soir, payant chaque fois de grosses sommes pour s'assurer que personne d'autre que lui ne la toucherait... Les nuits passaient parfois calmes, souvent agitées. L'homme ne se lassait pas de sa favorite qu'il gardait pour lui et qu'il couvrait peu à peu de cadeaux alors qu'elle gagnait sa confiance et qu'il gagnait la sienne.
En six ans qu'elle exerce, Alice n'a connu que lui à deux exceptions pré que la maquerelle a amèrement regrettées quand il l'a retrouvée, la première fois, couverte de plusieurs bleus et craintive, la seconde, épuisée et au bord des larmes. Des larmes de crocodile qui n'avaient pas coulé en vain...
Aujourd'hui, la jeune femme pourrait presque voir le rêve de sa mère, morte il y a deux ans de cela, se réaliser : qu'elle quitte cette maison pour vivre une vie heureuse. Mais tout n'est pas toujours aussi simple et pour le moment, Alice demeure cachée comme en un cloître... Dans ce lieu de vices et de plaisirs.



♡  ♡  ♡


Serrée au creux de ses bras, Alice ne parvenait ce soir là pas à trouver le sommeil, ses doigts caressaient rêveusement l'épiderme de son client qui avec les années était devenu son amant, bien qu'il payait toujours pour ses services... Quoi qu'aux yeux de la jeune femme cette somme faramineuse qu'il versait à la maquerelle de l'établissement était une sorte de pension afin qu'elle soit logée et nourrit, il s'occupait du reste. En réalisant qu'elle ne dormait pas, il se redressa légèrement, la regarda pour murmurer en caressant sa joue.

« Quelque chose vous perturbe Alice. Voudriez vous m'en parler ? »

Drôle de lien que celui liant la jeune prostituée qui n'en était pas vraiment une et cet homme dont la fortune ne semblait pas avoir de limite. La confiance les unissant l'un à l'autre ne semblait pas connaître de limite, il fallait dire que cette confiance ne datait pas de la veille. Le curieux couple qu'ils formaient aujourd'hui s'était apprivoisé avec le temps et les années. L'un avait cherché l'autre, ils s'étaient trouvés.
Aussi, Alice sourit-elle en l'entendant, effleurant son torse avec délicatesse.

« Ce n'est rien, je suis seulement songeuse.
-Pour quelle raison ? »

Il avait froncé un sourcil voyant bien qu'elle ne lui disait pas tout, elle n'était pas songeuse non, elle réfléchissait à quelque chose, quelque chose qui la tourmentait, ce qu'il n'aimait pas. Pour l'apaiser, il posa ses lèvres sur sa tempe.

« Dites-moi ce qu'il en est Alice... »

Elle se mordit la lèvre, chose inhabituelle chez elle bien qu'elle manque de confiance en elle. Il caressa sa joue, plongeant son regard dans le sien pour l'encourager. Le silence pesa un temps dans la chambre avant qu'enfin elle ose demander :

« Avez-vous honte de moi ? »

L'homme fut pour le moins pris de court par cette question à laquelle il ne s'était pas un instant préparé. Il posa un simple baiser sur ses lèvres.

« Bien sûr que non mon Alice... Pourquoi te demandes-tu cela en pleine nuit ?
-Parce que vous me gardez comme cachée ici, à l’abri des regards... »

Il la regarda, lui sourit pour chasser ses craintes et ses doutes.

« Si je ne me montre pas en public avec toi c'est uniquement pour ta sécurité Alice. »

Il était passé du vouvoiement au tutoiement sans s'en rendre compte, il fallait dire qu'entre eux, il n'y avait à ce sujet aucune convention, personne ne les voyait ni ne les entendait et donc ils étaient l'un comme l'autre libres de s'exprimer à leurs convenances. A cette explication, la jeune femme avait opiné avant de poser à nouveau sa joue contre son torse et de fermer les yeux, se laissant bercer par les battements de son cœur et la douceur de ses caresses. S'endormant bientôt.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 26 Avr - 9:41
Invité
Invité
Invité
Re-bienvenue :17: Que de rapidité pour cette fiche :33:
:4:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 26 Avr - 10:44
Invité
Invité
Invité

   
Bienvenue!


En effet ce fut rapide x) !! Rien à redire, si ce n'est que j'ai aperçu une ou deux fautes (a)...

   Tu intègres le groupe Drapeau Blanc.

   Tu vas maintenant pouvoir recenser ton avatar dans le bottin.
   A partir de maintenant tu vas aussi pouvoir te créer un cercle social et commencer ton histoire en créant ta fiche de liens (les rps seront dans le même post).
   Tu vas aussi devoir demander ton rang à cet endroit! La description de chaque rang disponible est rédigée dans ce sujet. Tu pourras aussi choisir ton équipage si le cœur te dit de prendre le large.

   Si tu es amené à être absent(e), tu pourras nous prévenir en postant un sujet dans cette partie.

   Bon jeu !
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 26 Avr - 10:54
Invité
Invité
Invité
Re-bienvenue :15: Voilà un personnage qui promet d'être intéressant :23:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 26 Avr - 12:28
Invité
Invité
Invité
Merci pour ce nouvel accueil !

Désolée pour les coquilles j'avais fais une relecture... A 4h du matin, autant dire que ce n'était pas très efficace xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 26 Avr - 14:40
Invité
Invité
Invité
re-bienvenue à la bourre aussi :18:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Dim 26 Avr - 15:25
Invité
Invité
Invité
T'es juste à l'heure mon Baba :41:

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 27 Avr - 13:11
Invité
Invité
Invité
Comme pour le DC de Toto, je lirais ton histoire plus tard ;)

Sinon, re-bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Lun 27 Avr - 13:40
Invité
Invité
Invité
Merci Emile ! ^^

Et pas de soucis ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ET UNE BOUTEILLE DE RHUM :: Pas de quartiers :: Cimetière :: V.2 :: Divers-
Sauter vers: